Tech & internet / Économie

Messieurs, ce caleçon protège votre entrejambe des ondes de votre smartphone

Temps de lecture : 3 min

(Insérez ici un jeu de mots avec «bande passante»).

Capture écran via Spartan
Capture écran via Spartan

Las Vegas, États-unis

Le monde de la tech s’est donné rendez-vous à Sin City cette semaine pour l’immanquable Consumer Electronics Showje veux parler du CES, bien sûr– et dimanche, les médias ont eu l’occasion de jeter un œil aux nouveaux gadgets et machins inutiles dont les créateurs espèrent que vous ne pourrez plus vous passer dans un futur très proche.

Dans cet événement particulier du CES où les exposants des grandes et petites compagnies font la promotion de leurs dernières nouveautés, Spartan, une start-up spécialisée dans les dessous masculins high tech (oui, vous avez bien lu), est sortie du lot.

«Empêcher les radiations de pénétrer dans le caleçon»

Alors autant vous le dire tout de suite, si les caleçons de chez Spartan n’ont pas grand-chose à voir avec les caleçons de base de chez Fruit of the Loom, ce ne sont pas non plus des «smartçons»: pas de puce dans la doublure du slip et pas de connexion avec votre smartphone (#déception).

L’idée de Spartan, enfin à en croire les gars qui portaient le caleçon sur le stand, c’est de protéger les parties génitales masculines des problèmes potentiellement causés par les radiations émises par le smartphone que vous rangez dans votre poche, ou par l’ordinateur portable que vous posez sur vos genoux.

La trame des caleçons contient de l’argent qui, selon les fabricants, «crée un bouclier électromagnétique qui empêche les radiations de pénétrer dans le caleçon». C’est donc une sorte de cage de Faraday [une enceinte métallique protégeant contre les nuisances électriques et électromagnétiques, ndlr] –mais pour l’entrejambe masculine.

Le problème que les caleçons Spartan est censé résoudre n’est pas une invention, même si la solution proposée par la compagnie peut sembler un peu ridicule. Selon une étude de 2014 menée par le Central European Journal of Urology, l’exposition aux radiations émanant des téléphones portables peut réduire de manière assez significative la mobilité des spermatozoïdes:

«Pour les hommes qui souhaitent devenir pères, et tout particulièrement quand des problèmes de fertilité existent déjà, il serait préférable d’éviter de ranger durant de longues périodes de temps un téléphone portable dans la poche du pantalon.»

30.000 caleçons vendus en 2017

Dimanche, lors du CES, le petit stand de Spartan a clairement attiré la foule, sans doute piquée par la vision (assez rare) d’hommes en petite tenue –ce qui changeait des femmes courtement vêtues que l’on voit trop souvent sur les stands dans ce genre d’événement.

Après avoir patiemment attendu mon tour pour parler aux exposants –qui une fois encore, ne portaient pas de pantalons par-dessus leurs caleçons–, j’ai appris que ces sous-vêtements de protection des parties intimes ont trouvé une clientèle, et qui plus est assez nombreuse: plus de 30.000 caleçons Spartan ont été vendus en 2017, selon la compagnie.

Certaines personnes souhaitaient également savoir si les caleçons étaient confortables; les exposants leur ont naturellement affirmé que c’était le cas (et s’ils ont été capables de les porter toute la journée, comment ne pas les croire?).

Objets pensés pour les hommes

Je leur ai également demandé si les émissions d’ondes pouvaient avoir des effets négatifs sur les organes reproducteurs féminins –parce que Spartan ne vend des produits qu’à destination des hommes–, et un des exposants m’a répondu qu’il n’en était pas sûr, parce que les études manquent sur ce sujet. Une réponse décevante, mais qui a le mérite de l’honnêteté.

Le caleçon Spartan est à la fois un objet très atypique pour le CES, car il ne contient aucun composant électronique, et un objet tout à fait classique, car pensé pour les hommes. On ne dirait pas vraiment la même chose du second objet sur lequel je suis tombée, un miroir intelligent. Quand je m’y suis regardée, il a été en mesure de me dire que j’avais des cernes sous les yeux et des rougeurs –deux choses qui semblent constituer un défaut physique pour les fabricants du HiMirror, ou tout simplement un signe de fatigue commun à beaucoup de journalistes qui venaient juste de descendre de leur avion.

Alors oui, nombre d’objets qui seront présentés au CES cette semaine seront bien à destination des hommes –même s’ils sont censés s’adresser aux femmes.

April Glaser Journaliste tech à Slate.com

Newsletters

Des employés d'Amazon refusent de vendre à l'État américain des technologies pour encadrer l'immigration

Des employés d'Amazon refusent de vendre à l'État américain des technologies pour encadrer l'immigration

Ils rappellent à Jeff Bezos le passif nazi d'IBM pour s'opposer à la politique migratoire de Trump.

Les stars autoproclamées d'Instagram rendent fous les hôtels de luxe

Les stars autoproclamées d'Instagram rendent fous les hôtels de luxe

L'ère des «influenceurs» a mis le marketing à portée de main: il n'en demeure pas moins soumis aux logiques du marché.

Vous pensez ne pas pouvoir vous passer de Facebook? En fait, c’est Facebook qui ne peut se passer de vous

Vous pensez ne pas pouvoir vous passer de Facebook? En fait, c’est Facebook qui ne peut se passer de vous

J’ai délaissé Facebook dix jours. Dix jours durant lesquels le réseau social a eu très peur que je l’oublie.

Newsletters