Sciences / Santé

«J’ai l’impression d’avoir découvert le monstre sous la façade»

Temps de lecture : 4 min

Cette semaine, Lucile conseille Alexandra, jeune femme qui a découvert les pratiques inacceptables auxquelles s'adonnait son fiancé.

/
Art | Alexej von Jawlensky via Wikimedia License by
«C’est compliqué» est une sorte de courrier du cœur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes. Si vous voulez lui envoyer vos histoires, vous pouvez écrire à cette adresse: [email protected]

Pour retrouver les chroniques précédentes, c’est ici.

Je suis séparée depuis quelques mois d’avec celui que je considérais être l’homme de ma vie. Tout a commencé quand j’ai découvert (par hasard) dans son téléphone des photos de dessous de jupe prises visiblement à l’insu d’une jeune femme. Inacceptable.

Il a immédiatement reconnu la gravité des faits, on en a énormément discuté, il sait que le consentement est LE point essentiel de toute relation etc. Reste qu’il a franchi la ligne.

À partir de ce moment-là, j’ai beaucoup attendu de sa part; j’ai été déçue, blessée. Je voulais qu’il me rassure sur sa façon de voir les choses, ses actes (était-ce la première fois? Qu’a-t-il fait d’autre? Réponses: oui, c'est déjà arrivé, non, je n'ai rien fait d'autre). Mais aussi sur ses sentiments, sur notre couple. Ce qu’il a été incapable de faire. Il a d’ailleurs fini par me quitter…

Depuis je suis dévastée, évidemment là vous n’avez que la partie affreuse mais avant cela, nous avions passé cinq ans de bonheur simple et évident.

J’ai l’impression d’avoir découvert le monstre sous la façade et en même temps je n’arrive pas à me passer de lui.

Il ne souhaite pas être en couple, mais nous nous voyons régulièrement…

À chaque fois, la complicité est là, c’est mon meilleur ami, nous partageons tant de choses!

Je ne peux pas imaginer ma vie sans lui, je l’ai tant aimé, je l’aime encore, je sais qu’il faudrait que je ne le vois plus mais je n’arrive pas à me raisonner.

Enfin si, mais ça dure une semaine…

Je me dis que je partirai lorsque j’en aurai vraiment marre.

Je ne suis pas certaine de l’efficacité de la méthode…

Alexandra

Chère Alexandra,

Pour commencer, je salue votre courage et votre force de caractère. Parce qu’il en faut pour réagir comme vous l’avez fait à une nouvelle de ce type. Vous avez eu le bon réflexe d’évoquer tout de suite le problème du consentement et votre courage devrait être une inspiration pour beaucoup de femmes qui ne savent souvent pas comment réagir. Mais je crois que votre difficulté à tourner la page vient surtout de votre façon d’appréhender ce qu’il s’est passé. Malgré ces cinq ans de bonheur, cet homme a pris cette fâcheuse et grave décision et a tout gâché entre vous. Et ce n’était pas une première fois. Si vous avez conscience de la gravité du geste, vous n’avez pas encore réalisé combien celui-ci a piétiné votre confiance et votre relation, pour finir par vous quitter ensuite. C’est une question de deuil, en fait. Dans cette histoire, et malgré votre très bonne réaction, vous vous retrouvez –malgré vous– victime passive. De son vice, puis de sa décision de ne plus se battre pour votre histoire. C’est maintenant que vous devez prendre votre envol. Trouver votre colère puis le pardon. Actuellement, vous semblez comme en état de choc. Et c’est bien compréhensible. Mais il va falloir vous reconstruire.

En vous rendant votre liberté, cet homme vous respecte assez pour vous permettre de reconstruire une relation saine avec une autre personne. Mais ce n’est pas une séparation franche et si vous n’arrivez pas à vous raisonner, c’est à lui de prendre la responsabilité de couper les ponts. Expliquez-lui combien vous restez bloquée dans l’attente et à quel point cela vous empêche de penser à l’avenir. C’est une solution extrême mais cela me semble être la plus raisonnable pour vous reconstruire.

Encore une fois, je tiens à vous féliciter pour ce geste. De la confrontation, aux questions, jusqu’à la demande d’un véritable engagement de sa part, vous avez fait preuve d’un grand courage. Et c’est cette force de conviction qui vous permettra de vous reconstruire et de refaire votre vie. Ce sont ces mots et cette attitude que vous avez eues qui lui permettront de son côté de prendre conscience de la gravité de son problème.

Rappelons qu’en France le fait de prendre des photos sous les jupes des femmes sans leur consentement est assez flou dans les textes de loi:

«Est puni d’un an d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende le fait, au moyen d’un procédé quelconque, de volontairement porter atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui, en captant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de leur auteur, des paroles prononcées à titre privé ou confidentiel; en fixant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de celle-ci, l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé.»

Toutefois, il reste possible pour les victimes de faire condamner les photographes amateurs pour «violences volontaires comme acte de nature à provoquer un choc émotif ou une perturbation psychologique». Et pour les faits de violences volontaires, le tribunal peut rendre un jugement allant jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende.

Ne perdez pas plus de temps. Partez avant d’en avoir marre. Parce que malgré ses qualités, cet homme a un beaucoup trop gros défaut. Et vous ne tarderez pas à voir d’un autre oeil les souvenirs partagés depuis cinq ans quand vous aurez compris la portée de ses dissimulations. Vous en avez le courage, Alexandra. Et vous méritez mieux.

Lucile Bellan Journaliste

Newsletters

Pour les 28 ans d'Hubble, découvrez l'incroyable nébuleuse de la Lagune

Pour les 28 ans d'Hubble, découvrez l'incroyable nébuleuse de la Lagune

Wow.

Un robot a réalisé l’impossible: construire un meuble Ikea sans devenir fou

Un robot a réalisé l’impossible: construire un meuble Ikea sans devenir fou

Les robots viennent de franchir une nouvelle étape dans la conquête de la planète.

L'animal le plus long du monde viendra-t-il à bout des cafards?

L'animal le plus long du monde viendra-t-il à bout des cafards?

Le mucus du ver lacet contient une toxine mortelle pour le plus résistant des nuisibles.

Newsletters