Monde

Selon Trump, c'est grâce à lui qu'il n'y a pas eu de morts en avion en 2017

Temps de lecture : 2 min

Sur Twitter, le président s'est vanté de ces bons chiffres alors qu'il n'a absolument rien fait dans ce domaine.

/
Donald Trump monte dans l'avion Air Force One en Floride le 10 décembre 2017. NICHOLAS KAMM/AFP

L'année 2018 vient à peine de commencer mais Donald Trump a déjà été très prolifique sur Twitter: il a accusé le Pakistan de mensonges (et déclenché une crise diplomatique), dit que son bouton nucléaire était plus gros que celui de Kim Jong-Un et accusé les démocrates d'avoir trahi les jeunes «dreamers» sans-papiers, alors que c'est l'administration Trump qui les menace d'expulsion.

Le président a aussi fait quelques tweets «positifs», dont un où il se félicite d'avoir contribué à la sécurité du transport aérien en 2017. En effet, selon une étude de l'Aviation Safety Network, il n'y a eu aucun mort dans des accidents d'avions de ligne en 2017, et Trump s'est vanté de ces chiffres:

«Depuis que je suis entré en fonction, j'ai été très strict en matière d'aviation commerciale. Bonne nouvelle, on vient d'annoncer qu'il y a eu zéro mort en 2017, la meilleure année et la plus sûre selon les statistiques!»

Très «strict en matière d'aviation commerciale»? Des journalistes ont essayé de comprendre ce à quoi le président faisait référence et ils n'ont rien trouvé. Comme le souligne The Atlantic, le gouvernement Trump n'a fait aucun changement aux règles de sécurité de l'agence fédérale pour l'aviation.

De plus, l'étude à laquelle Trump fait référence prend en compte le monde entier. En ce qui concerne les chiffres pour les États-Unis, il n'y a eu aucun mort dans un avion d'une compagnie aérienne américaine depuis 2009, quand Barack Obama était président.

Malgré tout, la porte-parole de la Maison-Blanche a défendu les commentaires du président pendant le point presse du 2 janvier:

«Le président a mis la barre plus haut en ce qui concerne la sécurité de l'aviation dans notre nation», a dit Sarah Huckabee-Sanders.

Elle a évoqué un projet de «modernisation du contrôle aérien», une initiative qui n'a pas été mise en place et qui n'a donc pas pu empêcher d'accident en 2017.

Sur Twitter, beaucoup ont souligné l'absurdité de la déclaration du président:

«Contrairement à Obama, Trump ne laissera aucun avion s'écraser. Même pas un peu. Il est très strict.»

Pour la nouvelle année, l'acteur Bryan Cranston a demandé à Trump de faire cesser toutes les catastrophes:

«Merci @realDonaldTrump d'avoir empêché les avions de ligne américains de s'écraser en 2017. Votre contrôle actif du trafic aérien et des règlements de sécurité a été fort apprécié. En 2018, est-ce que vous pourriez vous concentrer sur la prévention des feux de forêt et des ouragans?»

Slate.fr

Newsletters

Rome qui t’a vu naître et que ton cœur adore, Rome que c’est moi qui nettoie parce qu’elle sent trop fort

Rome qui t’a vu naître et que ton cœur adore, Rome que c’est moi qui nettoie parce qu’elle sent trop fort

Rome est sale et fauchée. Armés de leur balai, des migrants se sont mis à la nettoyer les rues de la ville sans qu'on ne leur demande rien.

Cuba: vers une révolution économique?

Cuba: vers une révolution économique?

Miguel Díaz-Canel, 57 ans, vient d'être élu par les députés cubains pour succéder à Raul Castro, 86 ans. Sur l'île, ainsi que dans le monde, une question se pose: quel sera le programme économique du nouveau président de Cuba?

Ces fabuleux projets d'urbanisme qui n'ont jamais vu le jour à Dubaï

Ces fabuleux projets d'urbanisme qui n'ont jamais vu le jour à Dubaï

Capitale de l’Émirat dont elle porte le nom, Dubaï se voit en cité de demain. Mais on n'est pas obligé d'y croire... 

Newsletters