Égalités

Les nouveaux couples ne devraient se voir que deux fois par semaine

Temps de lecture : 2 min

Prendre un peu de recul permettrait de mieux juger la valeur de la relation.

Couple portrait | Jose Hernandez via Flickr CC License by
Couple portrait | Jose Hernandez via Flickr CC License by

Autour de vous, il y a forcément au moins un couple qui s'est aimé au premier regard, a emménagé ensemble au bout d'une semaine, s'est marié dans l'année. Et pourquoi pas. Il semble cependant que ce ne soit pas l'idéal, sauf exception, pour permettre à une relation amoureuse de démarrer sur des bases saines.

D'après le psychiatre Scott Carroll, auteur d'un livre de conseils pour réussir son mariage, une fréquence de deux rendez-vous par semaine serait idéale, en tous cas lors des premiers mois. L'idée est d'avoir suffisamment de temps pour laisser infuser ses sentiments et permettre au subconscient de travailler en toute sérénité. D'après The Independent, le tout permet d'avoir suffisamment de distance pour juger objectivement sa relation naissante et débusquer éventuellement des problèmes qui n'auraient pas été décelés si on passait 168 heures par semaine avec l'autre.

Le sexe trouble les perceptions

L'article du site britannique reprend également un papier publié par le docteur Seth Meyers sur le site Psychology Today, qui explique que la meilleure façon de faire durer un couple est de ne se voir qu'une fois par semaine. L'un des arguments avancés est l'impact des relations sexuelles sur les émotions: le sexe ayant tendance à intensifier les sentiments de façon parfois artificielle, il empêcherait les êtres transis de réaliser la portée réelle de leur amour.

Se voir trop fréquemment donnerait aussi l'impression erronée de connaître intimement l'autre personne, alors qu'il faut en réalité des mois pour bien connaître l'autre et avoir une idée plus fiable de la viabilité du couple en train de naître.

Seth Meyers reconnaît cependant sur si deux personnes sont réellement faites l'une pour l'autre, connaître des débuts fusionnels pourrait ne pas poser de problème. On peut alors estimer que le jeu en vaut la chandelle et que vivre comme des sangsues pendant les premiers instants de la relation constitue peut-être le meilleur test possible pour savoir si rester ensemble vaut le coup.

Slate.fr

Newsletters

Les vraies raisons de la baisse de la natalité aux États-Unis

Les vraies raisons de la baisse de la natalité aux États-Unis

Le taux de fécondité américain décroît depuis 2008.

«Je rentre dans la personne et même sans parler, je la domine»

«Je rentre dans la personne et même sans parler, je la domine»

Il se fait appeler «Monsieur». Adepte de la domination, il considère le sexe comme un jeu de pouvoir. Rencontre.

Au Zanzibar, les (rares) équipes de foot féminines s'imposent difficilement

Au Zanzibar, les (rares) équipes de foot féminines s'imposent difficilement

Sur l'île, il est très mal vu de jouer au football quand on est une femme.

Newsletters