Tech & internet

Une intelligence artificielle tente d’écrire des chants de Noël (et les résultats sont désastreux)

Temps de lecture : 2 min

Le réseau neuronal a tout de même réussi à créer des chansons qui reprennent la structure des chansons des fêtes.

Nerdy Christmas by Christian Moore via Flickr.
Nerdy Christmas by Christian Moore via Flickr.

«L’histoire de la cheminée
Bébé Santa a porté le doux Jésus-Christ
Bébé Santa a porté le doux Jésus-Christ
Fa la la la la la, la la la la la la la la.»

Comment ça, ce chant de Noël ne vous dit rien ? C’est normal, celui-ci a été écrit par une intelligence artificielle, développée par la scientifique Janelle Shane, basée dans l’État du Colorado aux États-Unis.

La chercheuse a créé un réseau neuronal (une sorte d’algorithme basé sur le machine learning) explique Mashable, puis lui a donné accès à une liste des 240 meilleurs chants de Noël, sélectionné par The Times of London. Résultat ? Janelle Shane explique sur son blog, qu’en premier lieu, l’IA a commencé à générer des mots qui ne voulaient rien dire :

«a a a na snn aca naa i s a i aa a a n a uugna nn na i a uaa a a i a a a a a sna aagt o aa »

Mais le temps passant, l’algorithme a réussi à comparer ses propres règles de grammaires avec celles des chansons. C’est là, explique Inquisitr, que le réseau neuronal a compris que chaque strophe devait commencer par une majuscule et qu’il fallait passer à la ligne pour écrire la suivante. Les essais suivants n’ont pas été une totale réussite, mais le programme a tout de même fini par réussir à composer des chansons qui ressemblent fortement à des chants de Noël. Petite sélection :

«Emmenons les enfants aux tombes !»

«Avec un cœur de renne
Mais plus un étranger.
Bébé Santa, et le Danseur, et Curry en bas»

«Walkin’ him love, Dingle bells, jingle bells, jingle bells with bells are ringing»

Un résultat à améliorer

Ne nous mentons pas, le résultat est un peu comme du foie gras vegan : il ressemble à un chant de Noël et en possède la forme, mais pas vraiment le goût. La performance est tout de même intéressante. Comme l’explique Janelle Shane, les mots «Curry» et «Dingle» ne faisaient parti d’aucun des chants de référence. L’algorithme a pris la décision de les inventer en jugeant que ceux-ci iraient bien dans une chanson de Noël.

Ce qui est certain, c’est que l’intelligence artificielle n’est (pas encore) prête à remplacer les êtres humains, en tout cas pas pour écrire des chansons. Il y a quelques semaines, on vous parlait d’un algorithme qui avait réussi à écrire (presque) tout seul une nouvelle histoire du sorcier Harry Potter. Le moins, que l’on puisse dire, c’est que les résultats n’étaient pas fameux :

«Le cochon de Poufsouffle respirait comme un gros ouaouaron. Dumbledore lui sourit, et plaça la main sur sa tête : “Tu es Hagrid désormais.”»

Slate.fr

Newsletters

Cette directrice d’école lit une histoire du soir à ses élèves via Facebook live

Cette directrice d’école lit une histoire du soir à ses élèves via Facebook live

Les «Tucked-in Tuesdays» de Belinda George connaissent un grand succès.

N'interagissez pas avec les marques sur Facebook, vous risqueriez de le regretter

N'interagissez pas avec les marques sur Facebook, vous risqueriez de le regretter

Un projet de recherche a mis en évidence que les internautes rencontrent plus d’expériences négatives avec du contenu promotionnel que dans le cadre d’interactions interpersonnelles.

Tinder, la compétition qui a réveillé mes pires souvenirs d'enfance

Tinder, la compétition qui a réveillé mes pires souvenirs d'enfance

Slate publie les bonnes feuilles de «L'amour sous algorithme», de Judith Duportail.

Newsletters