Sciences / Santé

«Il m'a dit que quand il n’était pas avec moi, il ne ressentait aucun manque»

Temps de lecture : 4 min

Cette semaine, Lucile conseille S., une femme qui ne comprend pas d'avoir été soudainement rejetée par cet homme avec qui tout se passait pour le mieux.

Clio Mucha par Alphone Mucha via Wikimedia License by
Clio Mucha par Alphone Mucha via Wikimedia License by
«C’est compliqué» est une sorte de courrier du cœur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes. Si vous voulez lui envoyer vos histoires, vous pouvez écrire à cette adresse: [email protected]

Pour retrouver les chroniques précédentes, c’est ici.

Il y a quelques temps, j’ai fait la rencontre d’un charmant jeune homme via un site de rencontre. Nous avons rapidement échangé sur ce site. Quelque messages très basiques. Puis nous avons échangé nos numéros et nos comptes sur les réseaux sociaux, pour être plus libres par message.

Nous avons échangé longuement, chaque jour, jusqu’à tard dans la nuit, sur nos centres d’intérêt, notre vie, nos passions… On avait beaucoup de mal à nous séparer parfois, on n’avait pas vraiment envie d’arrêter nos discussions. On se plaisait mutuellement par nos échanges, notre façon de voir les choses, de voir la vie de couple, la vie de famille, et sexuellement, on avait les mêmes désirs.

Il m’a informé dès le début qu’il était déjà papa (aucune réticence de ma part à ce sujet-là, j’étais prête à partager une vie avec son enfant) et que, pour le moment, il partageait encore son habitation avec son ex-compagne le temps de vendre la maison. Il a été très clair dès le début qu’il n’y a pas d’ambiguïté avec elle.

Puis nous nous sommes encore plus rapprochés et nous avons encore plus parlé. Il avait peur avant notre rencontre que nos nombreux échanges, nos nombreux centres d’intérêts et notre complicité ne compensent pas le fait qu’il ne me plaise pas physiquement. Je l’ai donc rassuré.

Puis on s’est vus plusieurs fois pas déçus l’un de l’autre, bien au contraire. Lui comme moi, on était très contents de se plaire. On essayait de se voir tant bien que mal. Il essayait de trouver des solutions pour partager du temps entre son enfant et moi.

Puis quelques semaines après, je lui ai demandé si la relation lui convenait et c’est là qu’il m’a dit qu’il ne ressentait pas le manque que moi je pouvais ressentir ou lui manifester. Qu’il était bien dans mes bras, mais que quand il n’était pas avec moi, il n’avait aucun manque.

Je suis complètement perdue. Il m’a dit des choses très gentilles et attentionnées avant qu’on se voie et ça a continué après. On parlait enfants, vie de famille, etc. Et puis là, je sais pas, il me parle de compatibilité. Je ne serai pas la bonne à ses yeux. Alors qu’on a beaucoup de points communs, qu’on rigole beaucoup et que sexuellement, on s’entend bien.

Oui, je suis perdue car j’ai des sentiments pour lui. Qu’il me manque chaque jour un peu plus. Je sais pas quoi faire, plus quoi faire et c’est moi qui tombe de haut. Est-il perdu car je lui ai trop dit qu’il me manquait? Est-il perdu car il vit encore dans la même maison que la mère de son enfant?

S.

Chère S.,

J’aimerais vous répondre qu’il a été trop loin, que c’est un caprice, qu’on ne traite pas les gens comme ça ou encore que c’est bien un comportement d’homme, ça encore. Mais la vérité, c’est que je pense que cet homme, s'il aurait peut-être pu se rendre compte avant de la nature de ses sentiments, vous a respectée comme toutes les femmes devraient être respectées.

Là, dans la souffrance de vos sentiments non partagés, vous allez me trouver dure, mais je vous assure que vous ne voulez pas être celle avec qui on passe du bon temps sans penser à plus. Celle qui aime quelqu’un qui ne l’aime pas. Celle qui s’engage pendant des mois ou des années sans que cet engagement soit réciproque. Oui, il a voulu y croire. Et cela ne minimise aucunement la complicité que vous avez partagé. Mais parfois il manque juste une étincelle. Quelque chose d’intangible qui ferait passer de l’amitié à l’amour.

Il a essayé de faire marcher votre histoire. Il s’est investi, personnellement et physiquement. Vous admettez même qu’il a tenté de trouver des solutions pour vous faire une place dans sa vie déjà bien remplie. Mais l’étincelle n’est jamais arrivée. Ce que vous devez voir dans ce geste, c’est sa déception aussi, et son honnêteté envers vous. C’est parce qu’il pense que vous méritez mieux, et qu’il mérite mieux, qu’il vous donne la chance de faire d’autres rencontres. D’être aimée comme vous le méritez.

J’imagine comme cela doit être douloureux de s’investir autant dans ce qui se révèle être un échec. Mais il y a de la beauté dans votre geste d’amour, et de la délicatesse dans le sien, de vous rendre votre liberté. Oui, il n’aurait peut-être pas dû l’exprimer de cette manière. Mais c’est probablement plus facile de dire «tu ne me manques pas» que «je n’ai pas réussi à tomber amoureux de toi».

Les mots ne changent rien aux sentiments. Ils ne changeront rien au fait que vous allez souffrir encore un peu, jusqu’à ce qu’il ne reste de cette tentative qu’une piqûre douloureuse. Et lui, retourne à la case départ, peut-être dans la douleur également, d’essuyer un nouvel échec. Vous avez essayé. Vous avez essayé fort. Et ça n’a pas marché. Continuez à aimer, S., on n’a jamais tort d’aimer. Et si cette rencontre n’était pas celle que vous attendiez, la prochaine peut-être sera plus heureuse. Je vous le souhaite en tout cas.

Lucile Bellan Journaliste

Newsletters

 Des scientifiques ont caché le visage de Trump dans un dessin d'excréments de babouin

Des scientifiques ont caché le visage de Trump dans un dessin d'excréments de babouin

Une étude sur l'utilisation d'excréments d'animaux pour séquencer l'ADN avait une image de Trump cachée dans une illustration d'étron.

Faut-il faire revivre les espèces animales disparues?

Faut-il faire revivre les espèces animales disparues?

Les avancées scientifiques devraient bientôt permettre de cloner des animaux éteints. Mais est-ce vraiment la chose à faire?

Le changement climatique met en danger les truffes

Le changement climatique met en danger les truffes

Des chercheurs prédisent un déclin de 78% à 100% de la production du précieux champignon d'ici la fin du siècle.

Newsletters