Tech & internet / Culture

Des fans racistes se déchaînent contre l'héroïne asiatique du dernier «Star Wars»

Temps de lecture : 2 min

L'actrice d'origine vietnamienne Kelly Marie Tran est victime d'une vague d'insultes racistes sur internet. 

Capture Youtube
Capture Youtube

Elle est la première Américaine asiatique à avoir décroché un rôle de premier plan dans la saga Star Wars. À peine une semaine après la sortie de l'épisode VIII, Les Derniers Jedi, Kelly Marie Tran a dû faire face à une campagne de lynchage raciste sur internet, indique le site Bust.com.

Comme ses nombreux collègues, l'actrice de 28 ans –qui interprète l'intrépide Rose Tico à l'écran– a sa propre page sur Wookieepedia: une encyclopédie entièrement dédiée à l'univers Star Wars et régie par des fans de la première heure. Si la majorité d'entre eux s'est réjouie de cette nouvelle recrue au caractère bien trempé, un certain nombre d'internautes ont, eux, exprimé leur haine à son égard.

«Heil Hitler»

Ainsi, la page Wookieepedia de Rose Tico s'est vue sabotée et inondée d'insultes racistes. Son nom a été remplacé par «Ching Chong Wing Tong», et sa planète mère (Hays Minor) par «Ching Chong China» –alors même que la comédienne est d'origine vietnamienne. Deux phrases extrêmement injurieuses –à base de «débile», «autiste» et «pute»– ont également été insérées dans sa biographie. Pour couronner le tout, une fausse citation lui a été attribuée: «Heil Hitler and I don't know why I was casted [sic] in a good movie like Star Wars» Heil Hitler et je ne sais pas pourquoi ils m'ont choisie pour un film aussi bien que Star Wars»).

Suite à plusieurs signalements, la page de Rose Tico a été nettoyée par les administrateurs du site, qui l'ont temporairement suspendue pour la rééditer. Ces derniers affirment être en mesure de pouvoir identifier les auteurs de ce «vandalisme» virtuel (selon leurs mots) grâce à leurs adresse IP. Les coupables auraient déjà été bloqués de Wookieepedia ainsi que de toutes les autres pages Wiki liées à Star Wars.

Malgré ces violentes diffamations, le personnage mordant de Rose Tico et la performance de Kelly Marie Tran ont été massivement saluées par le grand public. Et particulièrement acclamées par la communauté asiatique américaine, qui se plaignait jusqu'alors d'un manque de représentativité au cinéma d'Hollywood.

Slate.fr

Newsletters

À quand les véritables hoverboards de «Retour vers le futur»?

À quand les véritables hoverboards de «Retour vers le futur»?

Aucun gadget inspiré de «Retour vers le futur» n'est, pour le moment, à la hauteur.

Le réchauffement climatique pourrait bientôt détruire internet

Le réchauffement climatique pourrait bientôt détruire internet

Un moyen d'enfin sensibiliser la population à cette cause?

Un documentaire révèle les coulisses des modérateurs Facebook

Un documentaire révèle les coulisses des modérateurs Facebook

Des journalistes sous couverture ont enquêté sur la politique de modération du réseau social pour la chaîne de télévision britannique Channel 4.

Newsletters