Monde

Pas d'attentat pendant les vacances SVP

Slate.fr, mis à jour le 12.01.2010 à 11 h 43

Une tentative d'attentat sur un avion américain est-il une raison suffisante pour annuler ses vacances au ski? Apparemment non, en tout cas pas si vous êtes un des chefs des renseignements américain. D'après des responsables, Michael Leiter, directeur du centre national de lutte contre le terrorisme aux Etats-Unis (NCTC), est parti en vacances le lendemain de l'attaque terroriste avortée du 25 décembre dernier. Il a obtenu l'autorisation d'un des ses supérieurs.

L'affaire fait jaser. Surtout que le NCTC était déjà sous le feu des critiques depuis qu'il a échoué à collecter correctement les informations sur le Nigérian à l'origine de la tentative d'attentat. Les services de renseignements se sont fait taper sur les doigts par Barack Obama qui, sans citer directement Leiter, a dénoncé les incapacités du NCTC. «Ils avaient les informations» a-t-il déclaré.

Le sens des priorités, et de l'urgence, de Leiter est au cœur du débat. Non seulement il est aller se rafraîchir à la montagne alors que la tension des services de renseignements était à son comble, mais il a également mis huit jours pour faire sa première déclaration sur l'attentat, à son retour du ski, le 2 janvier.

A la suite de l'article du NY Daily News, une sénatrice s'est fendue d'une lettre pour défendre le chef des renseignements, rappelant que Leiter était un homme brillant et dédié au service de la nation, et que lui et ses équipes avaient déjoué plusieurs projets d'attaques sur le sol américain.

Dans les commentaires de l'article, les railleries vont bon train. Un internaute ironise: «A tous les terroristes, la prochaine fois que vous attaquez les Etats-Unis, s'il vous plaît ayez la décence de ne pas le faire pendant les vacances de nos officiels. C'est très mal considéré d'interrompre comme ça une partie de golf ou une descente de piste de ces bourreaux de travail avec des problèmes agaçants.»

Malheureusement cette affaire devrait encourager les terroristes à sévir pendant les fêtes et les vacances. Ils auront plus de chances de réussir leur coup.

[Lire l'article complet sur le NYDaily News]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Umar Farouk Abdulmutallab

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte