Santé / Égalités

Les femmes sont plus heureuses après 85 ans, quand leur mari est mort

Temps de lecture : 2 min

Une étude anglaise montre qu'alors que les hommes âgés et veufs sont plus déprimés, c'est l'inverse pour les femmes.

Grand-mère heureuse | ALEX SANTOS SILVA via Flickr CC License by
Grand-mère heureuse | ALEX SANTOS SILVA via Flickr CC License by

Pour une étude, des chercheurs ont posé à 8.000 adultes anglais douze questions sur le bonheur, la dépression, le sommeil, l'anxiété et la confiance en soi. Selon leurs réponses, ils étaient alors classifiés comme ayant ou non des problèmes de santé mentale.

En règle générale, les femmes de tous âges étaient plus déprimées que les hommes, sauf après 85 ans, lorsqu'elles se disaient plus heureuses.

Pour les 45-54 ans par exemple, 24% des femmes disaient avoir des problèmes de santé mentale, contre 16 à 18% des hommes. Mais après 85 ans, ces problèmes ne concernaient plus que 14% des femmes contre 19% des hommes.

Selon Kate Lovett, une psychiatre du Royal College of Psychiatrists, cette différence vient probablement du poids des responsabilités domestiques, encore majoritairement prises en charge par les femmes. Or ces tâches diminuent lorsque les enfants sont plus âgés et les maris décédés.

«Les hommes célibataires, veufs ou divorcés sont plus susceptibles de faire des dépressions, et les hommes très âgés ont plus tendance à être seuls, explique Lovett. Paradoxalement, les femmes mariées sont souvent plus susceptibles d'être déprimées».

Bien que les femmes soient en moyenne plus déprimées, elles avaient plus tendance à en parler et à demander de l'aide, ce qui peut expliquer que le taux de suicide demeure plus élevé chez les hommes.

Les chiffres les plus inquiétants concernaient les jeunes Anglais, avec 28% des femmes de 16 à 24 ans qui souffraient de problèmes mentaux (contre 16% pour les hommes), et 18% d'hommes et femmes affectés pour les 25-34 ans.

Le nombre de jeunes atteints de maladies mentales a augmenté de 50% depuis 2012, et le directeur de l'association YoungMinds parle de «crise de santé mentale pour les enfants et les adolescents.»

Newsletters

Il faut isoler plus rapidement les personnes contagieuses pour mieux lutter contre le Covid-19

Il faut isoler plus rapidement les personnes contagieuses pour mieux lutter contre le Covid-19

Confiner toute la société est une mesure efficace pour faire baisser le nombre d'infections par le coronavirus. C'est aussi une des plus coûteuse, or d'autres solutions existent.

Les greffes d'organes de porc pourraient guérir bien des maladies humaines

Les greffes d'organes de porc pourraient guérir bien des maladies humaines

Si les essais cliniques démontraient l'efficacité de la xénogreffe de rein, des dizaines de milliers de vies seraient sauvées chaque année dans le monde.

Pourquoi le Téléthon pose problème

Pourquoi le Téléthon pose problème

Solidement ancré dans le paysage télévisuel français, l'événement permet de récolter des dizaines de millions d'euros pour la recherche en trente heures de direct. À quelques jours de sa 34​​​​​​​e édition, cette collecte ne fait plus l'unanimité.

Newsletters