Tech & internet

Instagram veut supprimer les DM pour créer sa propre app de messagerie

Temps de lecture : 2 min

Un pari risqué, calqué sur le modèle de Facebook et Messenger. 

Stocknap via Pixabay
Stocknap via Pixabay

En 2015, Facebook rompait avec sa discussion instantanée en contraignant ses utilisateurs à télécharger une autre application mobile dédiée, Messenger. Cette fois, c'est Instagram qui envisage de se scinder en deux en supprimant la fonctionnalité des «direct messages» (DM) pour en faire une application à part entière. Son petit nom: Direct, tout simplement.

Encore en phase d'expérimentation, Direct est disponible depuis jeudi 7 décembre sur Android et iOS dans six pays seulement: l'Italie, le Portugal, la Chine, Israël, la Turquie et l'Uruguay, rapporte The Verge. Ainsi, si un utilisateur d'Instagram télécharge cette nouvelle application, l'inbox messagerie de son Instagram disparaîtra. Elle ne sera alors accesible que via Direct.

On ignore encore si et quand le reste du monde connaîtra à son tour cette évolution, mais «le ton est donné et le message est on ne peut plus clair», affirme Mashable: «Instagram est sur le point d'exploser.» Entre la traditionnelle publication de photos, la messagerie, l'avènement des stories —volées à Snapchat— et les vidéos en direct, l'application préférée des stars est devenue un «joyeux bordel». Le journaliste Raymond Wong explique:

«La croissance astronomique d'Instagram a placé l'application dans une drôle de position. Tout le monde y passe un temps fou, et Instagram veut offrir tout à tout le monde.»

Reste à savoir si l'application de photos réussira cette délicate transition, alors que nos smartphones contiennent déjà (au moins) deux applications exclusivement réservées à la discussion: Messenger et Whatsapp. À cet égard, Hemal Shah, product manager chez Instagram, est confiant:

«Nous voulons qu'Instagram soit une plateforme pour tous vos moments, et vos échanges privés avec vos amis en constituent une grande part. La messagerie directe d'Instagram n'a cessé de croître en popularité ces quatre dernières années, mais cela serait encore mieux si elle avait sa propre application. On veut repousser les frontières en créant l'espace de discussions privées le plus rapide et le plus créatif.»

Une erreur, pour le site Mashable, qui souligne quant à lui que les messages privés envoyés sur Instagram correspondent majoritairement à des réactions à une story. Et qu'une discussion instantanée indépendante ne pourra ainsi pas être auto-suffisante:

«Nous n'avons pas besoin d'une appli de messagerie supplémentaire. On en a déjà plein. C'est déjà suffisamment énervant d'avoir Facebook ET Messenger sur l'écran d'accueil de mon téléphone. Et maintenant Instagram veut que j'ai une icône de plus? Non merci.»

Slate.fr

Newsletters

Les compagnies d’assurance veulent vous voir vivre vieux (pour gagner plus d'argent)

Les compagnies d’assurance veulent vous voir vivre vieux (pour gagner plus d'argent)

L’une d’entre elles pousse sa clientèle à lui fournir les données recueillies par les bracelets connectés et les applis de santé.

Des oiseaux espions pour lutter contre la pêche illégale

Des oiseaux espions pour lutter contre la pêche illégale

Repérer les responsables de pêche illégale dans les eaux internationales n’est pas chose aisée… à moins d’utiliser des drones et des oiseaux équipés d’appareils d’espionnage.

Avec internet, on a de moins en moins de type de physique préféré

Avec internet, on a de moins en moins de type de physique préféré

Notre exposition permanente à des images nous rend plus versatiles.

Newsletters