Science & santéParents & enfants

Les enfants se concentrent mieux quand ils sont déguisés en super-héros

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 06.12.2017 à 12 h 47

Repéré sur Quartz

Une étude montre que des enfants de 4 à 6 ans réalisent un exercice informatique plus efficacement s'ils s'identifient à Batman.

Enfant déguisé en Batman | CASEY LESSARD via Flickr CC License by

Enfant déguisé en Batman | CASEY LESSARD via Flickr CC License by

Pour essayer de comprendre ce qui aide les enfants à se concentrer et éviter les diversions, des chercheuses en psychologie ont donné un exercice sur ordinateur à 180 enfants de 4 à 6 ans. Ils devaient se concentrer sur le test informatique, qui était décrit comme «très important», mais avaient aussi la possibilité de jouer à l'iPad s'ils s'ennuyaient.

À partir de là, les enfants cobayes étaient répartis en trois groupes. Dans le premier, les chercheuses demandaient aux enfants de réfléchir à leur performance en ces termes: «est-ce que je travaille dur?», alors que dans le deuxième groupe, on leur disait de penser à eux-mêmes à la troisième personne: «est-ce que James travaille dur?». Le troisième groupe était différent car les enfants étaient encouragés à choisir un super-héros (dont Batman et Dora l'Exploratrice), et à se demander: «est-ce que Batman (ou Dora) travaille dur?». Ils avaient aussi accès à des déguisements pour ressembler à ces super-héros.

Les chercheuses ont trouvé que les enfants du troisième groupe étaient ceux qui avaient passé le plus de temps à travailler sans trop se laisser distraire par la possibilité de jouer sur iPad. Leur article, publié dans la revue Child Development, est intitulé «L'Effet Batman: Améliorer la persévérance chez les jeunes enfants».

L'effet bénéfique du jeux de rôle

Les enfants du premier groupe ont passé le moins de temps à travailler –environ 35% de leur temps pour les six ans et 20% pour les quatre ans– alors que dans le groupe des super-héros, les enfants de six ans avaient passé 55% de leur temps à effectuer la tâche demandée, et 32% du temps pour les 4 ans). Ceux du deuxième groupe étaient entre les deux.

Les auteures expliquent cette différence en partie avec le concept de distance par rapport à soi.

«Les enfants auxquels on avait demandé de réfléchir à la tâche comme s'ils étaient une autre personne avaient moins tendance à céder à la tentation immédiate et plus tendance à travailler.»

D'autres études ont déjà montré que cette capacité à la distance permet de résister aux tentations immédiates, car il y a une plus grande séparation vis-à-vis de la tentation.

L'autre explication possible est que les enfants déguisés en super-héros s'identifient à ce personnage avec des super pouvoirs et veulent l'imiter.  

«Quelle que soit l'origine des bénéfices [de l'effet Batman] observé ici, il est important de noter que faire semblant d'être un autre personnage a des effets importants sur la persévérance des enfants, écrivent Rachel White et Angela DuckworthNos recherches montrent que la perséverance peut être enseignée à travers des jeux de rôles.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte