Monde

Le premier concours de Mister Gay Chine

Temps de lecture : 2 min

Défiler en maillot de bain, chanter, danser et répondre à des questions, voilà le programme pour les  huit finalistes du concours de Mister Gay Chine. Le vainqueur ira en Norvège pour la finale mondiale. C'est un événement sérieux, précisent les organisateurs, c'est en tout cas le premier concours de ce type en Chine. Pour The Guardian, qui raconte cette histoire, cela révèle un changement d'attitude vis à vis de l'homosexualité dans ce pays.

Pourtant peu de candidats acceptent de donner leur nom complet et les medias traditionnels ne sont pas conviés. Dans ce pays, les rapports homosexuels étaient illégaux jusqu'en 1997 et l'homosexualité classée comme une maladie mentale il y a encore neuf ans. L'année dernière, une première gay pride s'est tenue à Shanghai mais sans parade. Car toutes ces manifestations doivent rester discrètes, et la tolérance des autorités locales est très variable, relativise le quotidien britannique.

[Lire l'article complet sur The Guardian]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Gay Pride à Paris via Flickr

Slate.fr

Newsletters

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

Perdus, volés ou vendus, des équipements historiques ont échappé au fil du temps au contrôle de l’agence spatiale.

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

Comme les milieux religieux, la communauté tech est très divisée sur le phénomène Bolsonaro. Sur le point d'être élu grâce aux réseaux sociaux, il ne sera pas forcément pour autant un président favorable aux nouvelles technologies.

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Newsletters