Boire & manger

Pour éviter de baisser la quantité de sucre dans ses Frosties, Kellogg's assure que ce sont des céréales pour adultes

Repéré par Camille Jourdan, mis à jour le 02.12.2017 à 13 h 55

Repéré sur Telegraph

Le géant des céréales avance cet argument pour ne pas changer sa recette, jugée trop sucrée au regard des recommandations du Gouvernement britannique.

Des paquets de Frosties dans un supermarché Tesco, au Royaume Uni. | Michael Newman via Flickr CC License by

Des paquets de Frosties dans un supermarché Tesco, au Royaume Uni. | Michael Newman via Flickr CC License by

Depuis quelques mois, le gouvernement britannique met la pression sur les firmes de l'industrie agro-alimentaire pour qu'elles fassent baisser la quantité de sucre dans leurs produits, dans le but notamment de lutter contre l'obésité.

Le géant des céréales, Kellogg's, a déjà fait quelques efforts: l'an dernier, elle a diminué de 14% la part de sucre dans ses Coco Pops. Et d'ici juillet 2018, les fameux «grains de riz sufflés enrobés de chocolat» perdront encore 40% de leurs sucres, rapporte la BBC. 

Mais pour Kellogg's, pas question en revanche de toucher à la recette des Frosties, explique le Telegraph. L'argument avancé par Kellogg's pour justifier ce refus: les pétales sucrés du tigre Tony sont des céréales pour adultes.

Une stratégie pour «contourner les réglementations»

Selon le géant des céréales, au Royaume Uni, les Frosties sont davantage consommées par des adultes, et notamment par les Millenials, qui ont grandi avec les publicités du tigre Tony et les pétales plongés dans le lait de leur bol au petit-déjeuner. Un consommateur britannique de Frosties sur cinq serait un adulte, avance Kellogg's. Un chiffre à relativiser, note le Telegraph, puisque le pays compte environ cinq fois plus d'adultes que d'enfants. Pour prouver sa bonne foi, Kellogg's a même décidé de retirer les jouets enfouis dans les paquets de Frosties. En revanche, Tony reste la mascotte, ce qui laisse Jenny Rosborough, chargée de campagne du groupe Action sur le sucre, sceptique:

«Je ne suis pas convaincue que Tony le Tigre n'attire pas les enfants. Frosties est une marque très populaire de céréales, et même si Kellogg's clame qu'elle ne vise maintenant plus les enfants, ces derniers vont continuer d'en manger.»

Même constat pour Tam Fry, porte-parole du Forum National de l'Obésité, qui estime que cet argument ressemble beaucoup à une stratégie de Kellogg's pour «contourner les réglementations».

Trop de sucre... même pour les adultes

Même si la recette n'est pas nécessairement la même, les niveaux de sucre ou encore de sel des céréales variant selon les pays, les Frosties françaises comptent aussi parmi les céréales les plus sucrées. Pour 100 grammes de ces pétales croustillants, on ingurgite 37 grammes de sucre. Adultes ou pas, c'est toujours plus que les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui estime que l'on devrait limiter notre quantité de sucre à 25 grammes par jour. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte