France

Les Français toujours plus joueurs

Slate.fr, mis à jour le 10.01.2010 à 13 h 14

En 2009, les Français ont laissé chaque jour la somme record de 59,1 millions d'euros dans les caisses de la Française des Jeux (FDJ), du PMU et des casinos, soit l'équivalent du prix d'un Airbus A320 ou de la construction de deux lycées en Ile-de-France, selon une enquête de l'Agence France-Presse. Cette somme quotidienne était de 47,5 millions il y a sept ans, rapporte Le Figaro.

Les trois opérateurs ont enregistré une recette de 21,6 milliards d'euros: 9,997 pour la Française des Jeux (+ 8,6%), 9,303 pour le PMU (+ 0,4%) et 2,3 milliards de produit brut des jeux (différence entre mises et gains) pour les casinos (- 9 %). Mais le quotidien précise que ces chiffres ne reflètent qu'une partie de la réalité: les recettes des jeux d'argent (paris sportifs et hippiques et poker) sur internet par exemple, auxquels s'adonnent chaque jour en toute illégalité des dizaines de milliers de Français, ne sont pas comptabilisées.

Selon la sociologue Monique Pinçon-Charlot, l'augmentation des dépenses en jeux d'argent en temps de crise n'est pas surprenante: «Quand la crise est trop dure, il ne reste plus que le rêve que l'on peut acheter contre les quelques euros d'un ticket de Loto. [...] Avec le jeu, une vie de misère peut ainsi basculer du jour au lendemain dans une vie sans contrainte»

Le marché du jeu en ligne doit s'ouvrir cette année en France bien qu'aucune date ne soit encore définitive. Prévue initialement pour le 1er janvier, puis le premier trimestre 2010, elle a été fixée à «avant la Coupe du Monde». Le poker en ligne, les paris sportifs et les courses hippiques seront donc légalisés et l'Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) aura pour mission de délivrer des licences de jeux françaises aux opérateurs souhaitant entrer sur le marché.

La Française des Jeux, qui a donc renoué en 2009 de manière spectaculaire avec la croissance après deux années de baisse consécutives en portant son chiffre d'affaires à 10 milliards d'euros, a pris, du même coup, la deuxième place des loteries dans le monde. Selon le site casinoweb.com, elle a également décidé de s'associer au groupe Barrière pour lancer un site de poker en ligne et demander une licence de jeu commune auprès de l'ARJEL.

[Lire l'article complet sur lefigaro.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Peter Eastgate après sa victoire au World Series of Poker, REUTERS/Steve Marcus

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte