Tech & internet

Alerte générale, tempête de tweets en vue!

Heather Schwedel, traduit par Bérengère Viennot, mis à jour le 21.11.2017 à 11 h 33

Twitter teste un outil facilitant la production de tweetstorms. Est-ce vraiment une bonne idée?

TechCrunch

TechCrunch

L’année a été faste pour le thread Twitter, également appelé tweetstorm, et, en anglais, Twitter essay. Virginia Heffernan a affirmé dans Politico que cette suite de messages liés pour raconter une histoire ou développer une pensée qui ne tiendrait pas dans la limite des 140 (et maintenant 280) caractères était la forme littéraire de 2017. Et aujourd’hui, voici que TechCrunch confirme que le service est en train de tester une fonctionnalité visant à simplifier la production de tweetstorms.

L’habitude de Twitter d’institutionnaliser les pratiques de ses utilisateurs lui a rendu énormément service au fil des années –c’est comme ça qu’on a eu le hashtag, par exemple. Mais avec l'élargissement à 280 de la limite des caractères autorisés début novembre, le réseau social s’égare de plus en plus loin de ses prémisses fondatrices: ces derniers temps, la plateforme s’éloigne du microblogging pour se rapprocher de l’allure des bons vieux blogs.

Est-ce vraiment le Twitter que nous voulons? L’adoubement officiel des tweetstorms va-t-il enhardir les pires threaders jusqu’à les pousser à commettre de nouveaux crimes dans le domaine? Il n’en reste pas moins que malgré l’apparition d’une perle occasionnelle, la plupart des tweetstorms n’ont sans doute aucun besoin d’exister –ni d’être coopté par Twitter en tant que moyen de communication génial. La guerre contre la concision est une réalité.

Un fil personnel

 

Et il y a aussi le fait que les tweetstorms, ou tempêtes de tweets, dans le texte, sont comme les vrais orages: on ne peut pas prévoir avec une certitude absolue où et quand ils vont se déchaîner. Selon TechCrunch, la nouvelle fonctionnalité va marcher de la façon suivante: «chaque entrée du tweetstorm peut être rédigée individuellement puis publiée dans Twitter de façon échelonnée en cliquant sur un bouton “tout tweeter”». Voilà qui fait fi de la qualité organique de nombreux threads, de la manière dont ils font des embardées et parfois bifurquent quand on les regarde en temps réel.

«Ce qui rend le thread Twitter unique par rapport à toute autre forme de communication longue, c’est que vous pouvez répondre et traiter les sujets point par point», m’a confié Claire Willett, auteure basée à Portland, dans l’Oregon, il y a quelques mois lorsqu’il a pour la première fois été question d’une fonctionnalité dédiée aux tweetstorms. Au début de l'année, Willett a vu un thread Twitter qu’elle avait commencé sur l’un de ses comptes devenir viral—elle y expliquait en 100 tweets que Joey et Rachel faisaient en réalité un super couple dans la série TV Friends.

Elle a raison lorsqu’elle affirme qu’un thread Twitter est différent d’un essai ou d’un post de blog dans la mesure où il ne peut pas toujours être planifié à l’avance, quelle que soit la conception de la fonctionnalité du tweetstorm –cela ressemble davantage à une performance en  live, où d’autres utilisateurs de Twitter peuvent vous encourager et vous entraîner dans des directions spécifiques. «Ils pensent d’une manière qui semble plus intime et plus personnelle», dit Willett en parlant des threads. Avec cette nouvelle fonctionnalité, que se passera-t-il si vous organisez un thread de 100 tweets… et que personne ne le lit? Est-ce qu’il fait du bruit?

Et la spontanéité?

 

D’autres personnes dont les threads sont devenus viraux s’accordent à dire que la fonctionnalité des tweetstorms, telle qu’elle est actuellement envisagée, pourrait ne pas capter l’étrange alchimie caractéristique du thread.

«Une des explications de son côté sympa c’est que c’est vraiment en direct et spontané, et j’ai l’impression que cette idée de les programmer à l’avance tuerait un peu cette facette-là», explique Gabriel Rosenberg, professeur de la Duke University et utilisateur de Twitter.

«On n’a pas envie de perdre le côté spontané. Je crois qu’il y a une beauté dans le fait de penser à haute voix à mesure que l’on écrit», renchérit Esther Choo, urgentiste et twittos de l’Oregon.

Ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas apporter des améliorations aux threads. Willett souligne que son thread d'origine sur Friends est désormais «pratiquement illisible» à cause de toutes les réponses qu’il a suscitées.

Twitter n’a pas partagé de Timeline avec TechCrunch pour le lancement public de la fonctionnalité. Quand elle arrivera, attendez-vous à un temps couvert avec risques de tempêtes. De tweets.

 

Heather Schwedel
Heather Schwedel (6 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte