Économie

Lettre à un ami trader

Temps de lecture : 2 min

Un éditorialiste des Echos écrit, des traders répondent

Jean-Marc Vittori s'indigne des bonus perçus par les traders dans un lettre ouverte à Michael, un ami trader. Ces bonus sont, pour l'éditorialiste des Echos, un des moteurs de la crise: «Ils en forment un rouage essentiel. Ils vous [les traders] ont incités à prendre des risques de plus en plus grands, qui ont fini par provoquer ce fantastique effondrement.». Difficile de savoir ce que pense l'ami Michael et ce qu'il répondra à Jean-Marc. Mais d'autres traders se lâchent dans les commentaires: «tous les traders ne gagnent pas 500 000 ou 1 mio EUR par an tout comme tous les politiciens ne sont pas des voleurs, tous les immigrés ne sont pas des fainéants....»

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Newsletters

Les petits patrons français en grand danger de burn-out

Les petits patrons français en grand danger de burn-out

Même si beaucoup ne travaillent pas ou peu à cause des restrictions sanitaires, la fatigue professionnelle des dirigeants de PME a presque doublé depuis mars 2019. 

Joe Biden dans la ligne économique de Franklin Roosevelt

Joe Biden dans la ligne économique de Franklin Roosevelt

À court terme, l'économie américaine va bénéficier d'un formidable accélérateur de croissance. À moyen terme, le diagnostic est plus difficile à établir.

Estimer la dette Covid, oui, la cantonner, non

Estimer la dette Covid, oui, la cantonner, non

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire prévoit de transférer la dette publique imputable à la crise sanitaire dans une structure ad hoc disposant de ressources spécifiques pour la rembourser.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters