Économie

Lettre à un ami trader

Temps de lecture : 2 min

Un éditorialiste des Echos écrit, des traders répondent

Jean-Marc Vittori s'indigne des bonus perçus par les traders dans un lettre ouverte à Michael, un ami trader. Ces bonus sont, pour l'éditorialiste des Echos, un des moteurs de la crise: «Ils en forment un rouage essentiel. Ils vous [les traders] ont incités à prendre des risques de plus en plus grands, qui ont fini par provoquer ce fantastique effondrement.». Difficile de savoir ce que pense l'ami Michael et ce qu'il répondra à Jean-Marc. Mais d'autres traders se lâchent dans les commentaires: «tous les traders ne gagnent pas 500 000 ou 1 mio EUR par an tout comme tous les politiciens ne sont pas des voleurs, tous les immigrés ne sont pas des fainéants....»

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 17 au 23 juillet 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 17 au 23 juillet 2021

Inondations spectaculaires en Chine, début des Jeux olympiques à Tokyo et évolution de la pandémie... La semaine du 17 au 23 juillet 2021 en images.

Il ne reste plus que deux ans pour stopper l'exploitation minière en eaux profondes

Il ne reste plus que deux ans pour stopper l'exploitation minière en eaux profondes

Les impacts environnementaux de cette pratique pourraient être catastrophiques pour le fond des océans.

Dans le monde d’après, les Français apprennent à payer autrement

Dans le monde d’après, les Français apprennent à payer autrement

Depuis 2020, il n’y a pas que les habitudes de consommation qui ont changé. Les modes de paiement ont aussi évolué. Avec une méthode, qui sort de plus en plus du lot: le paiement fractionné.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio