Économie

Lettre à un ami trader

Temps de lecture : 2 min

Un éditorialiste des Echos écrit, des traders répondent

Jean-Marc Vittori s'indigne des bonus perçus par les traders dans un lettre ouverte à Michael, un ami trader. Ces bonus sont, pour l'éditorialiste des Echos, un des moteurs de la crise: «Ils en forment un rouage essentiel. Ils vous [les traders] ont incités à prendre des risques de plus en plus grands, qui ont fini par provoquer ce fantastique effondrement.». Difficile de savoir ce que pense l'ami Michael et ce qu'il répondra à Jean-Marc. Mais d'autres traders se lâchent dans les commentaires: «tous les traders ne gagnent pas 500 000 ou 1 mio EUR par an tout comme tous les politiciens ne sont pas des voleurs, tous les immigrés ne sont pas des fainéants....»

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Newsletters

Seule une réforme structurelle du système permettrait au Liban de se relever

Seule une réforme structurelle du système permettrait au Liban de se relever

La catastrophe qui vient de frapper Beyrouth s'ajoute à la situation financière qui grève le pays depuis des années.

Poppy, la poupée des «Trolls» au bouton mal placé

Poppy, la poupée des «Trolls» au bouton mal placé

Après une série de plaintes, Hasbro est en train de retirer le produit des rayons.

Une vie sauvée vaut 37 fois le coût du sauvetage par les pompiers

Une vie sauvée vaut 37 fois le coût du sauvetage par les pompiers

Dans les Bouches-du-Rhône, une opération sanitaire permettrait d'économiser, en moyenne et en valeur de vie humaine, 38.991 euros.

Newsletters