Monde

Le kamikaze anti-CIA avait lancé une fatwa contre Redeker

Temps de lecture : 2 min

L'auteur d'un attentat suicide qui a tué sept membres de la CIA en Afghanistan le 30 décembre dernier, l'agent double al-Balawi, était à l'origine d'une fatwa contre le philosophe français Robert Redeker, via le site Internet djihadiste qu'il dirigeait, rapporte Le Figaro. Redeker avait publié en septembre 2006 une tribune sur le Coran toujours dans Le Figaro. Depuis, le philosophe vit sous protection judiciaire.

Les propos tenus sur le site Internet al-Hesba «ont fini d'inquiéter les autorités policières françaises.» Ces dernières ont ainsi fait savoir fin septembre 2006 que «la DST (le renseignement intérieur, actuelle DCRI) et l'unité de coordination de la lutte antiterroriste ont analysé ces menaces et ont conclu à leur dangerosité», explique le quotidien.

[Lire l'article complet sur Le Figaro]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image: exemple d'une fatwa écrite en 2008 via Wikimedia commons

Slate.fr

Newsletters

La «culpabilité blanche» à l'ère de Trump façonne les primaires démocrates

La «culpabilité blanche» à l'ère de Trump façonne les primaires démocrates

L'égalité raciale devient un thème de campagne chez les Démocrates blanc·hes.

En Catalogne, la condamnation des indépendantistes ravive la tension

En Catalogne, la condamnation des indépendantistes ravive la tension

La sentence qui est tombée sur ces personnalités à la suite de la tentative de sécession de 2017 promet d'hystériser les débats de la campagne pour les élections générales du 10 novembre.

À Londres, les mamans d'Extinction Rebellion en première ligne

À Londres, les mamans d'Extinction Rebellion en première ligne

Depuis le 7 octobre, le mouvement a lancé deux semaines de «rébellion internationale» pour pousser le gouvernement britannique à agir face à la crise écologique.

Newsletters