Monde

Le kamikaze anti-CIA avait lancé une fatwa contre Redeker

Temps de lecture : 2 min

L'auteur d'un attentat suicide qui a tué sept membres de la CIA en Afghanistan le 30 décembre dernier, l'agent double al-Balawi, était à l'origine d'une fatwa contre le philosophe français Robert Redeker, via le site Internet djihadiste qu'il dirigeait, rapporte Le Figaro. Redeker avait publié en septembre 2006 une tribune sur le Coran toujours dans Le Figaro. Depuis, le philosophe vit sous protection judiciaire.

Les propos tenus sur le site Internet al-Hesba «ont fini d'inquiéter les autorités policières françaises.» Ces dernières ont ainsi fait savoir fin septembre 2006 que «la DST (le renseignement intérieur, actuelle DCRI) et l'unité de coordination de la lutte antiterroriste ont analysé ces menaces et ont conclu à leur dangerosité», explique le quotidien.

[Lire l'article complet sur Le Figaro]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image: exemple d'une fatwa écrite en 2008 via Wikimedia commons

Newsletters

«Quand les pillages commencent, les coups de feu aussi»: historique raciste du tweet de Trump

«Quand les pillages commencent, les coups de feu aussi»: historique raciste du tweet de Trump

Le président américain a provoqué la fureur de l'opposition en appelant l'armée à tirer sur les manifestant·es de Minneapolis.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Décès d'un homme noir lors de son interpellation aux États-Unis, deuxième étape du déconfinement en France, manifestations en Espagne... La semaine du 23 mai 2020 en images.

Hong Kong, Taïwan, jusqu'où peut aller Pékin?

Hong Kong, Taïwan, jusqu'où peut aller Pékin?

Rétrocédé par le Royaume-Uni en 1997, Hong Kong garde depuis un statut à part –un pays, deux systèmes. Cela agace Pékin, qui aimerait reprendre le contrôle de la province où le mouvement pro-démocratie, en sommeil pendant la crise...

Newsletters