France

L'immigration est bien au coeur du débat sur l'identité nationale

Temps de lecture : 2 min

«Le débat est bien loin de se focaliser sur l’immigration et sur l’islam», a déclaré lundi 4 décembre Eric Besson, le Ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale. Et de citer chiffres à l’appui les pourcentages des contributions s’y référant. Ils sont, affirme-t-il, de 15% à 25%, selon les critères retenus. Faux, répond le blog Les Décodeurs, animé par un journaliste du Monde.fr, qui a établi ses propres chiffres, avec l’aide des informaticiens du Monde.

Après avoir épluché les 23.000 messages publiés sur le site debatidentitenationale.fr, le blog estime qu’au minimum, de 23 à 38,5% des contributions sont concernées. «Il faut ajouter que notre comptage est nécessairement incomplet: nombre de messages évoquant l’immigration ou l’islam le font sans utiliser aucun de nos mots-clefs. (…) Mais cela ne veut pas dire que le site du débat sur l’identité nationale est forcément un déversoir raciste», précise le site.

[Lire l'aricle complet sur Le Monde]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image: via Flickr

Slate.fr

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters