Culture

Baudelaire revisité par l'écriture inclusive (et beaucoup de mauvaise foi!)

Temps de lecture : 2 min

[BLOG] Rien de tel qu'un cas pratique pour s'apercevoir que l'écriture inclusive appliquée à la poésie ne va pas de soi.

Albatros.e | Brian Gratwicke via Flickr CC License by
Albatros.e | Brian Gratwicke via Flickr CC License by

«L'Albatros·e» de Charles Baudelaire est un poème de 1861 revisité en 2058 selon l'instruction N° 2487-alinéa 3 du code de la nouvelle grammaire inclusive ordonnée par le ministère de l’Éducation nationale:

«Désormais, à partir de la rentrée prochaine, suite à la réclamation déposée par les ami·es des animaux·elles, au principe de l'égalité entre les sexes, socle de notre République une et indivisible, une féminisation sera admise pour tous les noms de volatil.e.s et autres créatures marines qui n'en possédaient pas jusqu'alors. Elle sera appliquée à l'ensemble de la littérature française, passée et présente sans exception aucune; ainsi un·e albatros·e, un·e perroquet·tte, un·e vautour·e, un·e dauphin·e. Tout·e contrevenant·e se verra exilé·e à Sainte-Pierrette-et-Miquellone pour une durée indéterminée.»

L'ALBATROS·E

Souvent, pour s'amuser, les hommes et les femmes d'équipage

Prennent des albatros·e·s, vastes oiseaux·elles des mers,

Qui suivent, indolent·e·s compagnons et compagnes de voyage,

Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils·elles déposé·e·s sur les planches,

Que ces rois et reines de l'azur, maladroit·e·s et honteux·s·e·s,

Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches,

Comme des avirons traîner à côté d'eux·elles.

Ce·tte voyageur·euse ailé·e, comme il·elle est gauche et veule!

Lui·elle naguère si beau·belle, qu'il·elle est comique et laid·e!

L'un·e agace son bec avec un brûle-gueule,

L'autre mime, en bo-îtant, l'infirme qui volait.

Le·la Poëte·sse est semblable au·à·la prince·sse des nuées

Qui hante la tempête et se rit de l'archer·e ;

Exilé·e sur le sol au milieu des huées,

Ses ailes de géant·e l'empêchent de marcher.

Charles·ine Baudelaire

Laurent Sagalovitsch romancier

Newsletters

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

Joshua Blackburn adore les laveries automatiques. De là lui est venue l'idée du projet Coinop_London: dresser le portrait de Londres à travers ses laveries. «J'aime l'idée de se concentrer sur une petite tranche de la vie urbaine pour voir ce...

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

Le thriller à tiroirs de John McNaughton aurait pu tomber dans l'oubli. C'était sans compter sur sa posture terriblement aguicheuse, ses rebondissements mémorables et son second degré permanent.

Un tour du monde par Locarno

Un tour du monde par Locarno

Du 1er au 11 août, la 71e édition de la manifestation tessinoise a rappelé l'importance des enjeux liés aux grands festivals de cinéma, et offert un panorama stimulant et diversifié, avec vues sur les horreurs contemporaines.

Newsletters