Monde

Un kamikaze dans l'avion: la police l'a su pendant le vol

Temps de lecture : 2 min

A l'aide de leur base de données, la police américaine des frontières  a découvert pendant le vol Amsterdam-Detroit qu'un présumé extrémiste était dans l'avion, affirme le Los Angeles Times. Le 25 décembre dernier, le jeune Nigérian Omar Farouk Abdulmutallab, qui portait sur lui une bombe artisanale, n'a pas réussi à la faire exploser. «A Détroit, nos gars se préparaient à l'inspecter une seconde fois», raconte un responsable de la sécurité.

Le jeune Nigérian était dans une base de données comprenant un demi million de personnes suspectées d'avoir des liens avec des extrémistes mais qui ne sont pas considérées comme dangereux. Les procédures de vérification avant un vol vers l'étranger sont complexes, explique le journaliste, et ceux qui s'en chargent ne disposent que de quelques heures avant le décollage pour les effectuer. Juste après cette affaire, Barack Obama avait critiqué les services de renseignement américains.

[Lire l'article complet sur le Los Angeles Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image: via Flickr

Slate.fr

Newsletters

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

Perdus, volés ou vendus, des équipements historiques ont échappé au fil du temps au contrôle de l’agence spatiale.

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

Comme les milieux religieux, la communauté tech est très divisée sur le phénomène Bolsonaro. Sur le point d'être élu grâce aux réseaux sociaux, il ne sera pas forcément pour autant un président favorable aux nouvelles technologies.

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Newsletters