Monde

Qui pleurniche le plus tôt le matin, Trump ou un bébé?

Temps de lecture : 2 min

Pour le savoir, j'ai comparé pendant un mois le réveil de mon fils de quinze mois et celui du président des États-Unis.

Donald Trump et un bébé apparemment ravi d'être là, lors d'un meeting le 5 novembre 2016 à Tampa (Floride). © Mandel Ngan / AFP.
Donald Trump et un bébé apparemment ravi d'être là, lors d'un meeting le 5 novembre 2016 à Tampa (Floride). © Mandel Ngan / AFP.

Bonjour! Je suis le responsable du liveblog politique de Slate.com. J'ai aussi le bonheur d'être le père d'un beau bébé potelé de quinze mois qui aime nous faire part de ses opinions tranchées à toute heure à travers des méthodes comme les cris, les gémissements, les pleurs, les gazouillis et les gazouillis puissants.

Presque chaque jour, mon fils bien-aimé me réveille avant l'aube en hurlant de manière répétée. À un moment, dans les instants qui suivent, je regarde les infos sur mon téléphone et généralement, je vois que le président des États-Unis est déjà en train de se plaindre sur Twitter à propos de quelque chose qu'il a vu sur Fox News. J'ai commencé à me demander: qui pleurniche le plus tôt le matin, Donald Trump ou mon bébé à moi?

Un mois de réveils et de tweets

J'ai donc pisté leurs comportements pendant un mois, en notant l'heure où ils émettaient leur premier bruit depuis le berceau (le bébé) ou sur Twitter (le président). J'ai aussi noté le sujet de leur commentaire, même si, admettons-le, y figurait une part d'interprétation, vu qu'aucun des deux ne parle un anglais cohérent. Voici les données [vous pouvez voir le graphique et le tableau en grand dans une nouvelle fenêtre, en cliquant dessus].

Illustration: Derreck Johnson. Données: Ben Mathis-Lilley.

Derreck Johnson/Ben Mathis-Lilley.

Mano a mano le 13 octobre

Verdict: Trump a été le plus lève-tôt sur seulement 10 des 31 jours concernés. En moyenne, il a envoyé son premier tweet à 7h16 alors que mon enfant s'est réveillé (ou, du moins, a annoncé qu'il était réveillé) à 6h40.

Le mano a mano le plus spectaculaire s'est produit le 13 octobre, quand mon enfant bien-aimé a commencé à hurler à destination de sa mère et son père à 5h30, faisant sentir sa présence seulement six minutes avant que le président ne commence à crier en direction de l'Amérique à travers un tweet sur la réforme de l'assurance-santé d'Obama, qui contenait deux erreurs grammaticales de base.

Dans l'ensemble, nous pouvons donc conclure que le président met en moyenne un peu plus de temps le matin à devenir bruyant et agité qu'un bébé. Félicitations à lui pour cette victoire de justesse sur un nourrisson dans cette compétition de maîtrise de soi!

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Tandis que la côte Est de l'Australie s'enflamme, on célèbre la chute du mur de Berlin et on déplore l'absence d'une digue à Venise. Petit tour d'horizon de la semaine du 9 novembre en images. 

Pour 229 dollars, la pasteure de Trump promet la victoire à ses fidèles

Pour 229 dollars, la pasteure de Trump promet la victoire à ses fidèles

La télévangéliste Paula White, qui a désormais un poste à la Maison Blanche, encourage ses fidèles à donner de l'argent pour vaincre leurs ennemis.

La France est-elle encore capable de débattre sans haine?

La France est-elle encore capable de débattre sans haine?

Ce dimanche 10 novembre, la manifestation contre l'islamophobie a provoqué un torrent de réactions rarement mesurées, souvent haineuses, qu'on la soutienne ou qu'on la condamne. ...

Newsletters