Boire & manger / Parents & enfants

Cette poudre pourrait empêcher votre enfant d’avoir des allergies alimentaires

Temps de lecture : 2 min

Ou vous pouvez aussi lui donner sous forme solide les aliments qu’elle contient.

Un bébé en train de manger | Yoshihide Nomura via Flickr CC License by
Un bébé en train de manger | Yoshihide Nomura via Flickr CC License by

Aux États-Unis, 5,9 millions d’enfants de moins de 18 ans sont sujets à des allergies alimentaires, soit un sur treize, selon l’association FARE, dédiée à la recherche dans les allergies alimentaires et l’éducation. En France, ce sont 8% des enfants qui sont touchés, rappelait Le Figaro en mai dernier, et 3,5% des adultes, contre 1% en 1970. Le nombre d’allergiques a d’ailleurs doublé au cours de ces cinq dernières années.

Le dernier produit miracle en date pour lutter contre ce phénomène, c’est une poudre: une cuillère de Spoonful One dans la nourriture des très jeunes enfants, et ceux-ci devraient éviter de développer des allergies alimentaires en grandissant. C’est en tout cas l’objectif de l’entreprise américaine à l’origine de cette poudre «magique», Before Brands. Des recherches sont toujours en cours, menées avec l’Université de Stanford, pour perfectionner ce remède.

Le principe de cette poudre est assez simple, comme le décrit la co-fondatrice du projet, Ashley Dombkowski, sur le site Mashable:

«[Ce produit] est conçu pour introduire tous les aliments souvent liés à des allergies alimentaires: cacahuètes, noix, lait, œuf, poisson, fruits de mer, blé, soja, sésame. Ajoutés à la dose de vitamine D recommandée par les médecins.»

En effet, plusieurs études montrent qu’introduire ces aliments allergènes assez tôt dans l’alimentation des enfants diminue les risques d’allergies par la suite. L’idée est donc de donner un peu de cette poudre chaque jour aux enfants, «dès qu’ils sont en âge de manger des aliments solides.»

Mais alors pourquoi ne pas simplement leur donner à goûter ces aliments sous leur forme naturelle? Pour Ashley Dombkowski, cette poudre peut faciliter la vie de nombreux parents, qui n’auront pas à courir les épiceries à la recherche de cacahuètes ou de fruits de mer… Mais pour la diététicienne Marina Chaparro, interrogée par le site Fast Company, ce remède «oublie la question dapprendre aux enfants à savoir comment manger»:

«Avec des aliments solides, vous exposez votre enfant non seulement à des nutriments, mais vous lui apprenez également à apprécier la nourriture, à combiner les différentes textures, et à mâcher ce morceau de pain au blé complet.»

D’autant plus que cette poudre n’est pas gratuite: pour la formule la moins chère, elle revient à 2,50 dollars (2,15 euros) par jour, pendant un an. Guère plus – voire moins – que des aliments solides, certes. Reste à voir si l’on préfère préparer une petite omelette ou quelques bouts de crevettes à son enfant, ou lui verser un peu de poudre dans sa compote.

Slate.fr

Newsletters

Les carottes sont cuites, oui, mais dans de la viande

Les carottes sont cuites, oui, mais dans de la viande

Je préfère déguster des légumes qui ont pris le goût de viande que la viande elle-même. Et je ne pense pas être le seul.

En Chine, la clientèle trop gourmande fait fermer le resto à volonté

En Chine, la clientèle trop gourmande fait fermer le resto à volonté

Le restaurant a maintenant 65.000 euros de dettes.

Une seule cuite pourrait nuire à votre sommeil

Une seule cuite pourrait nuire à votre sommeil

Le binge-dringing peut modifier vos gênes.

Newsletters