Sciences

Cherchons-nous des partenaires amoureux qui ressemblent à nos parents?

Temps de lecture : 2 min

D'après une étude écossaise, nous avons tendance à choisir des partenaires qui partagent la même couleur d'oeil que celle de nos parents.

Eyes par shiranai via Flickr.
Eyes par shiranai via Flickr.

Il est possible que Freud ait eu raison : d’après une étude de l’université de Glasgow, nous sommes attirés par des gens qui ressemblent à nos parents. Ou plus précisément, vous avez de grande chance de finir avec quelqu’un qui a la même couleur d’œil que votre mère ou votre père.

Les chercheurs, indique The Independent, ont étudié 300 hommes et femmes et sont arrivés à la conclusion qu’il y avait deux fois plus de chance pour que les participants choisissent un ou une partenaire qui partage la couleur des yeux de leurs parents.

C’est la première fois qu’une étude de ce genre inclue également des gays et des lesbiennes, note Refinery 29. Des deux côtés, les résultats sont les mêmes : les hommes hétérosexuels comme les femmes lesbiennes sont attirées par des personnes qui ont la même couleur d'oeil que leur mère. Il en va de même pour les hommes gays et les femmes hétérosexuelles, mais avec leur père.

D’après les chercheurs écossais, l’étude valide la théorie du positive sexual imprinting, explique Bustle, qui émet l’hypothèse que les mammifères choisissent leurs partenaires en fonction de leur degré de ressemblance avec leurs parents. Une autre étude avait par exemple montré que les enfants proches de leur famille tendaient à choisir un partenaire similaire à leurs parents.

Les résultats de l’étude ne veulent évidemment pas dire que tout le monde cherche à sortir avec une copie conforme de son père ou de sa mère. Mais d’après les chercheurs elle démontre une tendance de l’espèce humaine à être attiré par ce que l’on connaît. Un conseil si vous cherchez l’âme sœur : évitez de trop penser à vos parents.

Slate.fr

Newsletters

Comment la science apprend, là où religion et politique ne le font pas

Comment la science apprend, là où religion et politique ne le font pas

Participer à une conférence scientifique, après des années de journalisme politique, aura été aussi déroutant qu'instructif.

«Je suis animé d’une peur de passer à côté de quelque chose de mieux»

«Je suis animé d’une peur de passer à côté de quelque chose de mieux»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille H., un trentenaire qui se demande si sa vie sexuelle peu satisfaisante doit le pousser à mener des relations extra-conjugales.

Des archéologues ont trouvé des miettes de pain vieilles de 14.000 ans

Des archéologues ont trouvé des miettes de pain vieilles de 14.000 ans

Et pas en France...

Newsletters