Science & santé

Les pandas géants pourraient être originaires d'Europe

Repéré par Fabien Jannic-Cherbonnel, mis à jour le 28.10.2017 à 13 h 00

Repéré sur New Scientist

La découverte de dents appartenant à un cousin du panda et vieilles de 10 millions d'années en Hongrie pourrait indiquer que l'animal vivait en Europe.

Un bébé panda au China Conservation and Research Centre of the Giant Panda de Wenchuan. STR / AFP.

Un bébé panda au China Conservation and Research Centre of the Giant Panda de Wenchuan. STR / AFP.

Les pandas, indissociables de la Chine ? Il va peut-être falloir revoir nos présupposés : d’après une nouvelle étude, l’animal pourrait être originaire d’Europe. Comme l’explique New Scientist, le paléoanthropologiste David Begun de l’université de Toronto a découvert en Hongrie des dents fossilisées, similaires à celles des Panda géants, actuellement localisés en Chine.

Cette découverte est une preuve de plus que l’animal au pelage blanc et noir pourrait bien venir d’Europe et non d’Asie. Très peu d’informations sont disponibles quant aux origines du panda géant, seul survivant de la familles des Ailuropodinae. L’ours, est connu pour manger du bambou indigeste malgré le fait qu’il possède le système digestif d’un carnivore. 

Après avoir fait la découverte de ces dents, vieilles de 10 millions d’années, dans la ville de Rudabánya en Hongrie, David Begun a réuni une équipe pour essayer de comprendre à quel animal ils avaient affaire. Après avoir comparé la dentition de bête avec celle d’autres ours, ceux-ci sont arrivés à la conclusion que l’alimentation du spécimen était très similaire à celle de nos pandas contemporains.

L’équipe de chercheurs a décidé de nommer l’espèce Miomaci panonnicum, explique Louis de Bonis, de l’université de Poitiers :

«Miomaci peut être considéré, non pas comme un ancêtre direct, mais comme un ‘cousin’ du panda contemporain. Leurs liens de parenté se sont probablement rompus lors de la période du Miocene.»

L’idée que les pandas ne seraient pas forcément originaires d’Asie date de 2012, lorsque des scientifiques ont découvert en Espagne des dents âgées de 11,6 millions d’années et provenant sans doute d’un ancêtre direct du panda moderne le Kretzoiarctos beatrix.

L’équipe de David Begun pense que les pandas auraient migré d’Europe vers l’Asie, mais pour l’instant trop peu de données sont disponibles pour tirer une conclusion. Une des hypothèses émise est liée au climat : l’Europe était plus humide et chaude il y a dix millions d’années et possèdaient de nombreuses forêts subtropicales, dans lesquelles le Miomaci aurait pu s’épanouir. Un changement du climat il y a cinq millions d’années, qui aurait rendu l’Europe plus froide et sèche, aurait pu pousser ce cousin du panda à migrer vers l’Asie. Ou précipiter son extinction.

pandachineEuropefossilesanimaux
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte