Monde

En Italie, la Mafia en toute quiétude

Temps de lecture : 2 min

Les journalistes italiens Laura Aprati et Enrico Fierro viennent de publier un livre-enquête sur la mafia en Italie intitulé Malitalia. «Nous perdons la guerre contre la mafia » lâchent les deux auteurs dans un entretien accordé à L'Express.

Les chiffres parlent d'eux mêmes: N'drangheta calabraise, Camorra napolitaine et Cosa Nostra sicilienne, à elles trois, les organisations mafieuses de la péninsule brassent près de 130 milliards de dollars pour un bénéfice situé entre 70 et 80 milliards. Une situation induite selon Laura Aprati par le fait que les mafias «sont enracinées dans le territoire: elles sont transformées et insérées dans l'économie quotidienne». Et si le crime organisé continue à prospérer aujourd'hui sans être réellement inquiété, c'est uniquement parce que les autorités estiment «qu'il vaut mieux combattre les mafias sur un plan militaire (...) mais personne ne touche à la collusion économique et politique des mafias».

Hantant le décor du Mezzogiorno, la «Pieuvre» et ses variantes offrent aujourd'hui un visage emprunt de respectabilité qui les aide à passer toujours plus inaperçues. «Les mafieux ne sont plus seulement des tueurs mais des professionnels qui gèrent les appels d'offres publics, qui sont fonctionnaires dans des entreprises publiques, enseignants, médecins» indiquent les deux journalistes.

[Lire l'article complet sur L'Express]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Flickr, CC

Slate.fr

Newsletters

Au Brésil, les cathos de gauche perdent la main face aux évangéliques pro-Bolsonaro

Au Brésil, les cathos de gauche perdent la main face aux évangéliques pro-Bolsonaro

Le célèbre frère dominicain Frei Betto, qui a contribué à la création du Parti des travailleurs de Lula, regarde, sidéré, le Brésil «basculer dans la dictature».

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

L'un des buts avoués de la légalisation est de couper l'herbe sous le pied du marché noir. Mais la tâche s'annonce plus compliquée qu'on pourrait le croire.

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

Malgré ses revers militaires, l'EI est parvenu à trouver de nouvelles sources de revenus, et l'Occident refuse de voir la réalité en face.

Newsletters