Monde / Life

Les Américains de plus en plus malheureux au travail

Temps de lecture : 2 min

Même dans une économie où avoir un emploi est un luxe, on n'est pas forcément heureux de celui que l'on occupe. Une étude relayée par le Time montre que les Américains sont de plus insatisfaits de leur emploi: seuls 45% en sont contents.

Ce taux de satisfaction est le plus bas enregistré depuis 22 ans que le sondage existe. En 2008, 49% disaient être contents de leur emploi. En 1987, ils étaient 61%.

Cette diminution dans «le bonheur des travailleurs» selon l'hebdomadaire peut en partie être imputé à la pire récession depuis les années 30, ce qui a rendu difficile, pour certaines personnes, de trouver des postes motivants et en rapport avec leurs qualifications. Mais le mécontentement des travailleurs s'est accru depuis plus de deux décennies, à tel point que certains économistes craignent que cela affecte l'innovation et la compétitivité des Etats-Unis. Moins heureux, les travailleurs s'investiront moins dans leur profession, et seront moins motivés pour chercher à être créatifs.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

[Lire l'article complet sur Time.com]

Image de une: balayeur, à la bourse de New York, décembre 09. Reuters.

Slate.fr

Newsletters

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

La tension est montée d’un cran entre Ankara et Paris, à l’ombre du déploiement de forces spéciales françaises dans le Rojava et de l’appui diplomatique peu équivoque au projet d’autonomie territoriale kurde en Syrie.

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Vingt-cinq textes vieux de plusieurs siècles ont été transportés depuis le Mali, après avoir été cachés durant l'occupation djihadiste de Tombouctou, entre 2012 et 2013.

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Newsletters