Monde / Life

Les Américains de plus en plus malheureux au travail

Temps de lecture : 2 min

Même dans une économie où avoir un emploi est un luxe, on n'est pas forcément heureux de celui que l'on occupe. Une étude relayée par le Time montre que les Américains sont de plus insatisfaits de leur emploi: seuls 45% en sont contents.

Ce taux de satisfaction est le plus bas enregistré depuis 22 ans que le sondage existe. En 2008, 49% disaient être contents de leur emploi. En 1987, ils étaient 61%.

Cette diminution dans «le bonheur des travailleurs» selon l'hebdomadaire peut en partie être imputé à la pire récession depuis les années 30, ce qui a rendu difficile, pour certaines personnes, de trouver des postes motivants et en rapport avec leurs qualifications. Mais le mécontentement des travailleurs s'est accru depuis plus de deux décennies, à tel point que certains économistes craignent que cela affecte l'innovation et la compétitivité des Etats-Unis. Moins heureux, les travailleurs s'investiront moins dans leur profession, et seront moins motivés pour chercher à être créatifs.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

[Lire l'article complet sur Time.com]

Image de une: balayeur, à la bourse de New York, décembre 09. Reuters.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 5 au 11 juin 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 5 au 11 juin 2021

Victoire de la judokate Clarisse Agbegnenou aux Championnats du monde, sécheresse en Californie et émoi après la découverte des ossements de 215 enfants autochtones au Canada... La semaine du 5 au 11 juin 2021 en images.

Ce qui se cache derrière Lilibet, le prénom de la fille de Meghan et Harry

Ce qui se cache derrière Lilibet, le prénom de la fille de Meghan et Harry

Est-ce que la reine Elizabeth a vraiment inventé le nom «Lilibet»? Cette dénomination est-elle une manière de s'excuser après l'interview accordée à Oprah Winfrey?

Des soignants suspendus d'un hôpital américain pour avoir refusé d'être vaccinés contre le Covid

Des soignants suspendus d'un hôpital américain pour avoir refusé d'être vaccinés contre le Covid

Ils risquent d'être licenciés s'ils ne reçoivent pas leurs deux doses.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio