Monde / Life

Les Américains de plus en plus malheureux au travail

Temps de lecture : 2 min

Même dans une économie où avoir un emploi est un luxe, on n'est pas forcément heureux de celui que l'on occupe. Une étude relayée par le Time montre que les Américains sont de plus insatisfaits de leur emploi: seuls 45% en sont contents.

Ce taux de satisfaction est le plus bas enregistré depuis 22 ans que le sondage existe. En 2008, 49% disaient être contents de leur emploi. En 1987, ils étaient 61%.

Cette diminution dans «le bonheur des travailleurs» selon l'hebdomadaire peut en partie être imputé à la pire récession depuis les années 30, ce qui a rendu difficile, pour certaines personnes, de trouver des postes motivants et en rapport avec leurs qualifications. Mais le mécontentement des travailleurs s'est accru depuis plus de deux décennies, à tel point que certains économistes craignent que cela affecte l'innovation et la compétitivité des Etats-Unis. Moins heureux, les travailleurs s'investiront moins dans leur profession, et seront moins motivés pour chercher à être créatifs.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

[Lire l'article complet sur Time.com]

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de une: balayeur, à la bourse de New York, décembre 09. Reuters.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 15 au 21 janvier 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 15 au 21 janvier 2022

Guerre au Yémen, éruption volcanique aux îles Tonga, et famine en Afghanistan… La semaine du 15 au 21 janvier en images.

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Depuis le dernier tiers du XIXᵉ siècle, certains auteurs cherchent à prouver que le pays ne doit pas son nom à l'explorateur florentin Amerigo Vespucci.

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

L'Union européenne s'est engagée sur un nouveau programme Eramus+ qui devrait s'ouvrir à de nouveaux publics.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio