Sciences / Santé

Si vous êtes introverti, vous avez plus de risques de faire des cauchemars

Temps de lecture : 2 min

Selon votre personnalité, vos types de rêves ne sont pas les mêmes, montre une étude.

Sleeping | Jon Huss via Flickr CC License by
Sleeping | Jon Huss via Flickr CC License by

Selon que vous serez introverti ou extraverti, vous n'aurez pas la même chance face au sommeil. Ce sont les conclusions d'une étude réalisée par Best Mattress Brand sur 1.000 Américains.

Grâce à un test de personnalité, les individus ont été classés en plusieurs catégories: introvertis et extravertis, ou encore intuitifs et logiques. Toutes ces personnes ont été interrogées sur leur sommeil, et sur leurs rêves.

On voit ainsi que les introvertis et les personnes intuitives font plus souvent des cauchemars que les autres. Parallèlement, et c'est peut-être lié, ces personnes ont moins d'énergie durant la journée.

Pour se souvenir de ses rêves, aucune personnalité ne surpasse excessivement une autre. Mais toutes n'ont pas le même type de rêves. Les introvertis se voient par exemple plus souvent perdre leurs dents, ou frapper quelqu'un sans réel effet. Quant aux personnes intuitives, elles rêvent plus souvent que les autres... qu'elles meurent.

En regroupant ces différentes personnalités, les auteurs de l'étude ont construit des typologies de rêveurs. Ainsi, si vous êtes à la fois intuitif et introverti, vous aurez plus de risque de faire ce rêve où vous êtes incapable de bouger, et de faire, de manière plus générale, des cauchemars. En revanche, si vous êtes plutôt extraverti et logique, vous vous retrouverez plus souvent nu dans vos rêves, en train de voler, ou en train de parler à votre crush du moment (ou les trois en même temps).

Slate.fr

Newsletters

Sentir bon est aussi une histoire d'hormones

Sentir bon est aussi une histoire d'hormones

Les œstrogènes et la progestérone semblent jouer sur l'attractivité olfactive féminine.

Dix minutes de méditation par jour améliorent l’efficacité du cerveau

Dix minutes de méditation par jour améliorent l’efficacité du cerveau

On prête moult vertus à la méditation de pleine conscience, parfois sans base scientifique. Pour ce qui est d’améliorer la concentration ou la mémoire de travail, la science a parlé, et elle valide.

Je suis colère, donc je suis

Je suis colère, donc je suis

Dans les sciences, la sphère féministe ou en politique, le règne de l'esprit cartésien vacille.

Newsletters