Sciences / Santé

Si vous êtes introverti, vous avez plus de risques de faire des cauchemars

Temps de lecture : 2 min

Selon votre personnalité, vos types de rêves ne sont pas les mêmes, montre une étude.

Sleeping | Jon Huss via Flickr CC License by
Sleeping | Jon Huss via Flickr CC License by

Selon que vous serez introverti ou extraverti, vous n'aurez pas la même chance face au sommeil. Ce sont les conclusions d'une étude réalisée par Best Mattress Brand sur 1.000 Américains.

Grâce à un test de personnalité, les individus ont été classés en plusieurs catégories: introvertis et extravertis, ou encore intuitifs et logiques. Toutes ces personnes ont été interrogées sur leur sommeil, et sur leurs rêves.

On voit ainsi que les introvertis et les personnes intuitives font plus souvent des cauchemars que les autres. Parallèlement, et c'est peut-être lié, ces personnes ont moins d'énergie durant la journée.

Pour se souvenir de ses rêves, aucune personnalité ne surpasse excessivement une autre. Mais toutes n'ont pas le même type de rêves. Les introvertis se voient par exemple plus souvent perdre leurs dents, ou frapper quelqu'un sans réel effet. Quant aux personnes intuitives, elles rêvent plus souvent que les autres... qu'elles meurent.

En regroupant ces différentes personnalités, les auteurs de l'étude ont construit des typologies de rêveurs. Ainsi, si vous êtes à la fois intuitif et introverti, vous aurez plus de risque de faire ce rêve où vous êtes incapable de bouger, et de faire, de manière plus générale, des cauchemars. En revanche, si vous êtes plutôt extraverti et logique, vous vous retrouverez plus souvent nu dans vos rêves, en train de voler, ou en train de parler à votre crush du moment (ou les trois en même temps).

Newsletters

Parler de «climato-sceptiques», c'est leur faire une faveur

Parler de «climato-sceptiques», c'est leur faire une faveur

Qualifier celles et ceux qui nient le changement climatique de sceptiques est non seulement un non-sens, mais également une défaite dans la bataille des mots et des idées.

Une étude donne son feu vert pour utiliser l'urine comme engrais

Une étude donne son feu vert pour utiliser l'urine comme engrais

Des scientifiques de l'Université du Michigan estiment que ce liquide ne favorise pas l'émergence de micro-organismes résistants aux antibiotiques dans les plantations.

Est-il éthique de créer des animaux chimériques pour faire progresser la médecine?

Est-il éthique de créer des animaux chimériques pour faire progresser la médecine?

La naissance de porcelets contenant des cellules de singe relance les débats sur la bioéthique.

Newsletters