Tech & internet / Monde

Melania Trump a-t-elle recours à des sosies? La nouvelle théorie du complot qui agite l'Amérique

Temps de lecture : 2 min

Sur Twitter, de nombreux Américains affirment que la First Lady a recours à des doubles pour la remplacer lors de certains déplacements officiels de son mari. 

Melania Trump lors d'un discours de son mari le 13 octobre dernier à Washington. Brendan Smialowski / AFP
Melania Trump lors d'un discours de son mari le 13 octobre dernier à Washington. Brendan Smialowski / AFP

Y aurait-il plusieurs Melania? C'est l'étrange question qui divise l'Amérique conspirationniste depuis quelques jours. À l'origine de cette folle rumeur? La vidéo d'un récent discours du président Trump à Washington sur Porto-Rico, dévasté par l'ouragan Maria quelques semaines plus tôt. À ses côtés, la First Lady, lunettes noires vissées sur le nez, se tient silencieuse, le visage particulièrement fermé. Et affiche, soi-disant, des traits moins fins que d'habitude ainsi que des cheveux évoquant une perruque. Il n'en fallait pas plus pour enflammer Twitter.

Interpellés, de nombreux Américains se sont rués sur les réseaux sociaux pour faire part de leurs soupçons. Certains internautes sont formels: Donald Trump aurait engagé un ou plusieurs sosies de son épouse pour la remplacer lors de certains déplacements. Et la supercherie daterait de plusieurs mois. Initialement relayée par un certain JoeVargas, la théorie s'est répandue comme une traînée de poudre. Au point de devenir l'un des sujets les plus discutés sur Twitter.

«Ce n'est pas Melania. Qu'ils aillent aussi loin et nous fassent croire que c'est elle à la télé est hallucinant. Cela me fait me demander sur quoi d'autre ils ont menti.»


«Cela n'a pas calmé les gens pitoyables de Twitter»

Du côté des médias, la mayonnaise ne prend pas. Pour prouver que l'existence d'un double de Melania Trump relève du pur fantasme, le site Mashable a publié des photos de la Première Dame, quelques instants plus tard ce jour-là, sans lunettes de soleil. Et de conclure: «Cela n'a pas calmé les gens pitoyables de Twitter, à l'affut de la moindre news débile à laquelle s'accrocher.»

Si la thèse paraît en effet absurde, elle corrobore toutefois un postulat plus sérieux: celui de l'effritement du couple présidentiel qui serait, dans la vraie vie, séparé. Il faut dire que les récentes apparitions de Donald et Melania Trump laissaient entrevoir l'indéniable manque de complicité du couple, contrastant avec notamment avec les Obama.

Depuis l'élection de l'homme d'affaires en novembre dernier, plusieurs médias ont relevé des petits gestes de la Première Dame lors d'apparitions publiques, qui semblait vouloir éviter tout contact physique avec son mari. En mars, le très sérieux Washington Post citait plusieurs sources anonymes avançant que le couple fait chambre à part, tout en précisant que ce n'est pas forcément un indicateur très fiable pour connaître l'état exact de leur relation. Il y a quelques mois, la popularité du hashtag #FreeMelania avait démontré qu'une importante part de l'Amérique souhaiterait sauver Melania Trump des griffes de son sulfureux mari.

Slate.fr

Newsletters

La Russie s'est bien immiscée dans les dernières élections européennes

La Russie s'est bien immiscée dans les dernières élections européennes

Des chercheurs ont analysé l'activité de comptes Twitter associés au Kremlin.

Ados sur Instagram: enfin de la laideur dans ce monde filtré

Ados sur Instagram: enfin de la laideur dans ce monde filtré

Sur le réseau, la jeunesse plébiscite désormais les photos brutes, sans retouche et sans filtre –voire travaillées pour paraître plus moches qu'au naturel.

Au Japon, une application pour dénoncer les frotteurs du métro cartonne

Au Japon, une application pour dénoncer les frotteurs du métro cartonne

Téléchargée plus de 200.000 fois, Digi Police devrait permettre de lutter contre le harcèlement sexuel dans les transports en commun.

Newsletters