Politique

Fillon président?

Temps de lecture : 2 min

«Des rumeurs circulent à Bruxelles sur une possible candidature du premier ministre à la présidence de la Commission, suite à la forte baisse de la cote de José Manuel Barroso», explique Jean Quatremer sur son blog Coulisses de Bruxelles.

Selon le journaliste, le Premier ministre français a l’avantage d’être une alternative de droite crédible à l’actuel président de la Commission européenne car «il est considéré comme un excellent professionnel». Cela permettrait d’écarter François Fillon de la scène nationale au bon moment, «en novembre, le gros de la crise économique devrait être derrière nous et le chef de l’Etat voudra sans doute attaquer la seconde partie de son quinquennat avec une équipe renouvelée».

Mais si Nicolas Sarkozy veut voir son projet aboutir, il doit commencer son lobbying maintenant. Reste à savoir si «ses partenaires ont envie de lui faire un tel cadeau».

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo Reuters

En savoir plus:

Newsletters

La farce tranquille

La farce tranquille

Commission d'enquête du Sénat: autoportraits de Bolloré et Arnault en bienfaiteurs ingénus

Commission d'enquête du Sénat: autoportraits de Bolloré et Arnault en bienfaiteurs ingénus

Auditionnés comme d'autres patrons de presse, les deux milliardaires ont principalement esquivé les questions essentielles, se présentant comme des anges gardiens connaissant mal le milieu des médias.

Avec l'intervention d'Anna Mouglalis, la Primaire populaire finit de discréditer la gauche

Avec l'intervention d'Anna Mouglalis, la Primaire populaire finit de discréditer la gauche

[Chronique #36] Primaire pour l'union ou prime à la division?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio