Histoire / Monde

L'histoire du plombier juif qui a interrompu 22.000 nazis à New York en 1939

Temps de lecture : 2 min

Isadore Greenbaun s'était jeté sur la scène d'un rassemblement de nazis et une vidéo de l'incident vient d'être publiée.

Capture vidéo
Capture vidéo

Le documentariste américain Marshall Curry a récemment retrouvé des images d'archives d'un rassemblement de 22.000 nazis américains en plein centre de Manhattan en février 1939. Sur la vidéo de six minutes, on peut voir les sympathisants nazis faire le salut hitlérien dans l'immense salle du Madison Square Garden, avec une scène décorée de croix gammées et de drapeaux américains.

«Tout cela semblait étrangement familier dans le contexte politique actuel», a déclaré Curry en référence au rassemblement de néonazis à Charlottesville.

Commence ensuite le discours de Fritz Kuhn, un Allemand naturalisé américain qui était le leader du groupe nazi German American Bund. Il explique que son organisation se bat pour «une société socialement juste et dirigée par des blancs non juifs». Quelques secondes après cette déclaration, un homme monte sur scène et se fait tabasser par une dizaine de gardes.

«J'ai perdu la tête et je me suis dit que je devais parler»

Selon le livre Swastika Nation, cité par le Washington Post, il s'agissait d'Isadore Greenbaum, un plombier juif de 26 ans qui s'était introduit dans la salle et était monté sur scène en criant «à bas Hitler!». Frappé par les gardes, il s'est fait expulser et a ensuite été arrêté par la police. Au commissariat, il a dû payer une amende de 25 dollars pour trouble à l'ordre public.

Le New York Times avait ainsi rapporté un dialogue entre Greenbaum et le juge:

«-J'étais allé à Madison Square Garden sans intention d'interrompre mais comme ils critiquaient ma religion et qu'il y avait tant de persécutions, j'ai perdu la tête et je me suis dit que je devais parler.

-Vous ne réalisez pas que des innocents auraient pu être tués?, avait rétorqué le juge.

-Vous ne réalisez pas que de nombreux juifs pourraient être tués à cause de ces persécutions?»

Deux ans plus tard, Greenbaum a combattu les nazis au sein de l'armée américaine. Quant à Kuhn, il a été arrêté pour fraude fiscale et détournement de fonds quelques mois après le discours à Madison Square Garden. En 1943, il a été interné en tant qu'agent ennemi puis expulsé vers l'Allemagne.

Slate.fr

Newsletters

Le bidet (enfin) à la conquête des États-Unis

Le bidet (enfin) à la conquête des États-Unis

L'invention française longtemps délaissée outre-Atlantique est en bonne voie pour séduire les Américains.

L'élégance de «ballerine légère» que Jackie Kennedy doit à Hubert de Givenchy

L'élégance de «ballerine légère» que Jackie Kennedy doit à Hubert de Givenchy

Décédé le 10 mars à l’âge de 91 ans, le couturier français était sans conteste le préféré de la Première dame la plus emblématique des États-Unis.

L'histoire rocambolesque de l'acteur qui s'est fait passer pour un général durant la Seconde Guerre mondiale

L'histoire rocambolesque de l'acteur qui s'est fait passer pour un général durant la Seconde Guerre mondiale

Les services secrets britanniques ont brouillé les pistes en 1944 en utilisant l’acteur Clifton James, pour interpréter le rôle de sosie du général Montgomery.

Newsletters