Sports

L'après Domenech: la liste d'Escalettes

Temps de lecture : 2 min

Jean-Pierre Escalettes, le président de la Fédération française de football (FFF), a donné mardi 5 décembre sur Europe 1 une liste de candidats potentiels à la succession de Raymond Domenech après la Coupe du monde en Afrique du Sud.

Outre Didier Deschamps, Jean Tigana et Alain Boghossian, actuel adjoint de Domenech, il est revenu un peu plus longuement sur le cas de Laurent Blanc. Ce dernier avait déclaré la veille sur les mêmes ondes qu'il ne fermait pas la porte à l'équipe de France, mais que le poste pouvait également «se refuser»:

Ça me plairait, c'est sûr. Mais je peux aussi refuser. Contractuellement, je ne suis pas libre. N'oublions pas que j'ai un employeur. Mais si on me le propose, j'y réfléchirai c'est sûr. [...] Il y a un problème de dates. La finale de la Coupe du monde, c'est le 11 juillet, à moins de prendre un entraîneur libre, les autres seront en pleine préparation et je ne vois pas un entraîneur tout laisser tomber. Pour moi en tout cas, ça serait difficile.

Escalettes a confié que l'entraîneur de Bordeaux est un «bon candidat»:

Laurent Blanc est un homme exemplaire, il l'a prouvé en tant que joueur, notamment lors de la demi-finale de la Coupe du Monde 98 après son exclusion face à la Croatie, mais aussi en tant qu'entraîneur. Il réalise un parcours magnifique avec Bordeaux. C'est sûr que c'est un bon candidat, ce serait un mensonge de dire le contraire.

Mais le même jour sur RTL, il a rappelé que «nous n'en sommes pas encore là» et qu'il allait travailler «dans la sérénité et dans l'ombre», ajoutant deux nouveaux noms aux candidats potentiels, Guy Rous et Arsène Wenger.

Une seule certitude, le futur sélectionneur ne sera pas un étranger, mais le président de la FF promet également de ne pas se confiner à la DTN (Direction technique nationale), comme cela lui a été souvent reproché. L'Equipe note que parmi ses quatre candidats cités sur Europe 1, seul Alain Boghossian en fait partie, tandis que Jean Tigana est le seul à être libre de tout contrat depuis la fin de son expérience à Besiktas, en Turquie.

[Lire l'article complet sur europe1.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Thierry Henry et Lassana Diarra, photo Reuters/Charles Platiau

Slate.fr

Newsletters

Le golf français entre handicaps et malentendus

Le golf français entre handicaps et malentendus

La venue de la Ryder Cup qui se déroule en ce moment en France n’a eu aucun effet sensible sur la pratique jusqu’en 2018, et n’en aura probablement pas après.

La discrimination pas franchement positive du maire RN à l’égard du FC Mantois

La discrimination pas franchement positive du maire RN à l’égard du FC Mantois

Voilà ce que le Rassemblement national «est capable de faire».

Un magazine de golf permet d'innocenter un détenu après vingt-sept ans de prison

Un magazine de golf permet d'innocenter un détenu après vingt-sept ans de prison

Valentino Dixon a attiré l'attention des médias américains sur son cas en envoyant des croquis de terrains de golf à Golf Digest.

Newsletters