Culture

Voici toutes les fois où Marge Simpson aurait dû quitter Homer

Temps de lecture : 2 min

28 saisons (bientôt 29) et toujours ensemble.

Les Simpson. Fox.
Les Simpson. Fox.

La relation entre Marge et Homer Simpson est l'une des plus adorables de la télévision. Enfin presque. Dans un article publié sur le site New Statesman (partagé notamment par l'un des scénaristes de la série), Anna Leszkiewicz a remonté la totalité de l'histoire de la série pour identifier les épisodes problématiques pour le couple, les détailler, et déterminer quand Marge aurait dû quitter son mari.

Si pendant les neuf premières saisons, il arrive régulièrement à Homer de faire n'importe quoi, de ne pas soutenir sa femme, de partager des détails sur sa vie privée, de placer sa famille dans des situations compliquées et/ou dangereuses, New Statesman place le point de non-retour au cinquième épisode de la neuvième saison («Le Papa Flingueur»), quand Homer se procure une arme.

«Après neuf saisons passées à saper les espoirs de Marge qui rêve d'une vie plus indépendante, à vivre des disputes extrêmes et des excuses remplies de larmes, et à frapper son fils, Homer a une arme. COURS POUR TA VIE MARGE. Voici, selon moi, le moment où Marge aurait dû quitter Homer pour de bon. Les neuf saisons précédentes, montrent une relation imparfaite, mais aimante. Cependant, les problèmes de dépendance rampante d'Homer et le refus de permettre à Marge de vivre une vie en dehors de leur maison familiale me font flipper. Homer s'est avéré être un mari violent, instable, manipulateur et téméraire –maintenant, il est un mari violent, instable, manipulateur et téméraire, AVEC UNE ARME.»

L'aspect dysfonctionnel de la famille avait déjà été abordé dans un documentaire célébrant les vingt ans de la série. À la fin, l'humoriste Conan O'Brien (qui a travaillé sur le dessin animé) racontait en rigolant la fin qu'il écrirait s'il en avait la possibilité:

«Marge va regarder attentivement Homer et dire qu'il est tellement stupide et qu'il les a entubés si souvent. Ce sera sans humour. Ce ne sera pas drôle. Ce sera simplement elle regardant Homer, en lui disant: “Tu es un fils de pute si stupide. Tu mets en danger mes enfants. Tu as détruit la ville 600.000 fois. Tu es une menace pour l'humanité. Je te quitte. Je te quitte pour toujours.»

Slate.fr

Newsletters

«Roubaix, une lumière», territoire de la douceur

«Roubaix, une lumière», territoire de la douceur

Le nouveau film d'Arnaud Desplechin accompagne le travail d'un flic dans une ville violente et construit la possibilité d'un autre regard sur une réalité jamais édulcorée ni simplifiée.

Fausses couches, accidents et morts, l'autre facette de Woodstock

Fausses couches, accidents et morts, l'autre facette de Woodstock

L'image d'un festival Flower Power est un mythe qui occulte son côté destructeur.

Au Liban, l'inquisition gagne du terrain (et c'est inquiétant)

Au Liban, l'inquisition gagne du terrain (et c'est inquiétant)

Mashrou'Leila, un groupe de rock pro-LGBT, a vu son concert annulé cet été à Byblos à la suite des critiques du clergé, suscitant l'indignation de la société civile et des ONG.

Newsletters