France

Internet tue les rumeurs

Temps de lecture : 2 min

Internet facilite la propagation des rumeurs. Hier, il a fallu quelques dizaines de minutes pour que beaucoup de sites d'infos, grâce à Twitter, reprennent la «rumeur» de la tentative de suicide de Laura Smet dans l'Eglise Saint-Germain-des-Prés. Une information de TF1 qui s'est propagée comme une traînée de poudre. Mais, Internet ou pas, les rumeurs ont la dent dure, il suffit simplement «d'un groupe humain» pour que la sauce prenne.

Daniel Schneidermann remarque cependant qu'Internet permet surtout de dégonfler aussi rapidement la rumeur. En quelques heures la tentative de suicide n'était plus qu'un malaise. Là où il y a 20 ans une rumeur rampait lamentablement des semaines avant de devoir être démentie (comme en a été victime Isabelle Adjani, soi-disant atteinte du SIDA). Conclusion de Schneidermann: avec Internet, «on peut considérer qu'on a gagné du temps».

[Lire l'article complet sur Arrêt sur images]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Laura Smet dans les Demoiselles d'honneur de Claude Chabrol

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters