Monde

Sécurité aérienne contre protection des mineurs

Slate.fr, mis à jour le 05.01.2010 à 9 h 25

La mise en place de scanners intégraux dans les aéroports britanniques fait réagir les défenseurs de la vie privée, qui y voient une atteinte aux lois de protection des mineurs interdisant la création d'images indécentes d'enfants, rapporte le Guardian.

Les militants estiment que les images générées par les scanners sont si graphiques qu'elles s'apparentent à «une fouille à nu virtuelle» et en appellent aux instances de régulation pour protéger l'intimité des passagers.

Ainsi, un essai de 12 mois à l'aéroport de Manchester avec des scanners qui révèlent les parties génitales et les implants mammaires a été retardé jusqu'au mois dernier, et ne concernera maintenant que les passagers majeurs.

«Les ministres doivent choisir entre exempter les mineurs de ces contrôles ou devoir attendre l'introduction de nouvelles lois pour s'assurer que les employés de sécurité dans les aéroports ne commettent pas d'infractions aux lois pédopornographiques» écrit le quotidien britannique.

[Lire l'article complet sur guardian.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: jurvetson, Flickr, CC

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte