Boire & mangerMonde

Des gaufres en forme de pénis créent la controverse à Bangkok

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 28.09.2017 à 10 h 54

Repéré sur News.com.au

En Thaïlande, les gaufres phalliques se vendent très bien au marché, mais un chef célèbre appelle au boycott.

Capture d'écran FACEBOOK/PHOHAIMA

Capture d'écran FACEBOOK/PHOHAIMA

Des gaufres fourées au fromage et à la saucisse font fureur sur les marchés de Bangkok. Si elles se vendent aussi bien, c'est en grande partie parce qu'elles sont en forme de pénis. Sur Facebook, une vidéo sur la préparation de ces hot dog a été vue plus de 19 millions de fois:

Depuis, de nombreux clients se prennent en photo avec leur gaufre phallique et partagent les images en ligne. Les jeunes Thaïlandais et les touristes adorent. Pour la propriétaire du stand, Ketnita Prasertsomboon, il s'agit d'une blague inoffensive, mais certains résidents de Bangkok sont choqués.

«Des gens m'ont dit que je faisais quelque chose d'obscène et de contraire au Bouddhisme. Ça m'a stressée mais je ne me suis pas défendue. Je veux juste que les gens voient ça comme un snack», a expliqué Prasertsomboon à la chaîne Amarin TV.

«Est-ce que vous donneriez ça en aumône à un moine?»

Un chef renommé de Bangkok, Yingsak Chonglertjetsadawong, a même appelé les habitants à boycotter ces gaufres.

«Après plusieurs années dans l'industrie de la restauration, je n'aurais jamais pensé que je verrais de la nourriture en forme de parties génitales, a-t-il déclaré. Est-ce que vous acheteriez ça pour vos parents? Est-ce que vous donneriez ça en aumône à un moine? Si une fille de 7 ou 8 ans en mangeait dans la rue, est-ce quelque chose que vous voudriez voir? Des femmes prennent des photos d'elles en train de manger les gaufres, même des vidéos...C'est indécent et cela donne un mauvais exemple pour la jeunesse.»

Ce genre de produit est depuis longtemps populaire à Taïwan, où les gaufres et glaces obscènes semblent tolérées par la population, mais l'année dernière en Malaisie, la municipalité de Melaka a empêché un jeune homme d'en vendre sur le marché.

En Thaïlande, les représentations de phallus ne sont pourtant pas rares: ils sont considérés comme des porte-bonheur et il arrive donc que des commerces soient décorés avec des petites statues phalliques, les «palad khik». Il existe aussi à Bangkok un sanctuaire de la fertilité, où des femmes laissent des pièces ou des fleurs devant des statues de pénis.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte