Monde

L'agresseur du caricaturiste danois de Mahomet a des liens avec al Qaida

Slate.fr, mis à jour le 03.01.2010 à 6 h 14

Selon la police danoise, le Somalien intercepté dans la maison du dessinateur qui a provoqué en caricaturant Mahomet des émeutes dans le monde musulman il y a cinq ans était un assassin ayant des liens avec al Qaida. «Il a des liens étroits avec l'organisation terroriste somalienne al Shabaab ainsi qu'avec les dirigeants d'al Qaida en Afrique de l'est» déclarent les services de renseignements et de sécurité danois dans un communiqué.  «Il est suspecté d'être aussi impliqué dans des affaires de terrorisme en Afrique de l'est», ajoute le communiqué. L'enquête se poursuit pour savoir s'il a agit seul.

L'homme de 28 ans avait en sa possession une hache et un couteau quand il a été blessé par balle par la police danoise peu après 22 heures le 1er janvier après que le dessinateur Kurt Westergaard ait entendu le bris d'une vitre de son domicile et pressé le bouton d'alarme installé à son domicile à Viby près d'Aarhus.

L'annonce de l'attaque du caricaturiste âgé de 74 ans qui était à ce moment là avec sa petite fille de cinq ans a été un choc pour de nombreuses personnes au Danemark qui espéraient que les menaces proférées dans le monde musulman contre ce petit pays de 5,5 millions d'habitants appartenaient au passé.

Kurt Westergaard a raconté dans son journal, le Jyllands-Posten daily, qu'il s'est réfugié et enfermé avec la petite fille dans la salle de bain qu'il a fait aménager en chambre forte tandis que son agresseur criait «revanche» et «sang» et tentait de le trouver dans la maison. «Ma petite fille va bien... Ce la faisait peur, c'est passé tout près, mais nous nous en sommes sortis», a ajouté le dessinateur de presse.

L'agresseur Somalien a été ensuite intercepté par une patrouille de police qui était sur les lieux en trois minutes et l'a blessé par balles à la cuisse droite et à la main gauche pour le maitriser. Il a été inculpé samedi 2 janvier pour double tentative de meurtre et a été placé en détention provisoire pour une durée de quatre semaines dont deux  à l'isolement.

Le caricaturiste vit avec des mesures de sécurité particulières depuis la publication en septembre 2005 par le plus grand journal danois de 12 dessins de Mahomet. La caricature jugée la plus offensante par une partie de la communauté musulmane est celle de Kurt Westergaard justement, qui représente le prophète avec sur la tête un turban en forme de bombe.

Les manifestations souvent violentes se sont multipliées à partir d'octobre d'abord au Danemark puis dans tout le monde musulman. Ambassade danoise incendiée à Damas, attaquée à Téhéran, rappel d'ambassadeurs, boycott des produits danois, les manifestations se sont transformées en émeutes au cours desquelles une cinquantaine de personnes ont trouvé la mort. Rien n'a permis d'apaiser la situation, ni les excuses du rédacteur en chef du journal, ni les distances prises avec les caricatures par le Premier ministre danois de l'époque qui pour autant a rejeté les appels à la censure provenant de pays musulmans.

L'affaire a provoqué un grand débat sur la liberté d'expression et de nombreux autres journaux occidentaux ont republié les caricatures en 2006 en signe de solidarité.

En février 2008, la police danoise a arrêté trois personnes qui prévoyaient d'assassiner le dessinateur et la même année Oussama ben Laden prévenait l'Europe qu'elle serait «punie»pour les caricatures. L'an dernier, les services de sécurité américains ont arrêtés deux personnes à Chicago suspectés de préparer une attaque contre Kurt Westergaard et son journal.

[Lire l'article dans son intégralité sur le Guardian]

Lire également: Al Qaida est de retour et L'Arabie Saoudite demande à l'Iran de libérer la fille d'Oussama ben Laden.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: La police danoise devant le domicile du dessinateur agressé  Scanpix Denmark / Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte