Culture

La stratégie inutile de HBO contre les spoilers de «Game of Thrones»

Temps de lecture : 2 min

Fuite des épisodes, fans trop perspicaces, réseaux sociaux qui ébruitent la moindre rumeur... HBO tente d'empêcher les spoilers de la huitième saison de «Game of Thrones», mais ses efforts semblent perdus d'avance.

Game of Thrones | 
twipzdeeauxilia
 via Flickr CC License by
Game of Thrones | twipzdeeauxilia via Flickr CC License by

Cette année, pour éviter de se faire divulgâcher chaque épisode de Game of Thrones avant même sa diffusion, il fallait être ermite ou avoir la volonté suffisante pour déserter les réseaux sociaux pendant plusieurs mois. Des fuites ayant permis aux fans impatients de découvrir certains pans de cette saison 7 avec plusieurs jours (voire semaines) d'avance, HBO a décidé de mettre en œuvre un plan afin d'éviter que la situation se reproduise.

Si mettre les épisodes en sécurité afin d'empêcher leur diffusion précoce sur les sites de streaming et de peer to peer semble a priori faisable, il est en revanche bien plus difficile pour la chaîne d'empêcher que des images volées sur le tournage ou des informations glanées par les aficionados les plus tenaces ne viennent gâcher le suspense. C'est pourquoi HBO a décidé que le tournage de la huitième saison de la série serait agrémenté de fausses pistes.

Jusqu'où ira l'intox?

Il est notamment prévu que plusieurs fins soient tournées afin d'empêcher quiconque depouvoir révéler l'issue de la série avant la diffusion de l'ultime épisode. On n'ose imaginer le coût démentiel de l'opération. On ignore également si chacune des fins tournées sera montée et traitée en post-production afin de jouer la carte de l'intox jusqu'au bout, voire même de ne choisir qu'au dernier moment le contenu de la fin qui sera diffusée.

Selon le journaliste d'Esquire Matt Miller, c'est de toute façon peine perdue pour HBO, puisque les fins possibles ont déjà été listées par les fans, qui avaient précédemment prédit le contenu de la saison 7 de façon extrêmement précise. «Les différentes fins seront spoilées l'une après l'autre», écrit Miller, qui estime que savoir laquelle d'entre elles est la bonne est une question à peine digne d'intérêt.

Slate.fr

Newsletters

 Au Moyen Âge, on encourageait le «dirty talks» et les préliminaires

Au Moyen Âge, on encourageait le «dirty talks» et les préliminaires

En ce temps, l'orgasme féminin était pris très au sérieux.

Un candidat au Sénat américain a fait une référence aux Clash dans un débat avec Ted Cruz

Un candidat au Sénat américain a fait une référence aux Clash dans un débat avec Ted Cruz

Et Internet a aimé.

Darren Star, la vraie sexualité des femmes à la télé

Darren Star, la vraie sexualité des femmes à la télé

Créateur de «Beverly Hills, 90210», «Melrose Place» ou plus récemment «Younger», le showrunner Darren Star n'a jamais autant transformé la télévision qu'avec «Sex and The City».

Newsletters