Économie

Etudiants ou jeunes diplômés : trouvez votre logement sur Leboncoin

Temps de lecture : 2 min

Colocation, location meublée ou appartement prêt à accueillir vos meubles Ikea : il y a sur le site d'annonces des offres pour tous les goûts et tous les budgets.

Meetinghouse / Bolshakov via Flickr CC License by.
Meetinghouse / Bolshakov via Flickr CC License by.

Vous avez beau cultiver désespérément la dernière trace de bronzage qui subsiste sur vos orteils, il n’y a plus de doute à avoir. L’été se fait la malle et la rentrée a indubitablement installé ses quartiers d’automne. Et, alors que vous vous apprêtez à reprendre le chemin des amphis ou de votre open space climatisé, vous passez le plus clair de votre temps à éviter la sempiternelle question «alors, t’as trouvé un appart ?»

Pourtant, sur Leboncoin, près de 120 000 annonces immobilières attendent les étudiants et les jeunes diplômés en quête d’un logis, dans toute la France! Colocation, location meublée ou appartement prêt à accueillir vos meubles Ikéa, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets.

Cibler la bonne annonce

Première étape d’une recherche d’appartement réussie : trouver l’annonce qui correspond exactement à vos besoins. Pour cela, il suffit de remplir sur Leboncoin l’ensemble des critères recherchés, du nombre de pièces au nombre de mètres carrés. Pour ne pas se faire de fausses joies, mieux vaut d’entrée de jeu ne pas dépasser son budget maximal.

Vous entrez ensuite en contact avec des particuliers ou des professionnels.

Charmer le propriétaire

Sur Leboncoin, vous avez la possibilité d’entrer directement en interaction avec le propriétaire de l’annonce quand il s’agit d’un particulier. Un excellent moyen d’établir d’entrée de jeu un contact de confiance. A profils égaux, le propriétaire peut «marcher au coup de coeur» et privilégier un locataire qui lui a d’emblée paru sympathique.

Pour vous assurer de sa fiabilité comme de vos atomes crochus, décrochez votre téléphone et entretenez-vous avec l’annonceur. Vous décèlerez rapidement si l’annonce est ou non sérieuse et gagnerez une occasion de vous présenter. Si la discussion est concluante, n’hésitez pas à faire suivre votre appel d’un mail récapitulant les éléments de votre dossier et, pourquoi pas, d’une lettre de motivation. Qui sait, un excès de zèle peut aider à faire la différence!

Éviter les mauvaises surprises

Vous avez beau être jeune, vous n’êtes pas naïf pour autant. Si les photos sont sublimes, le quartier idéal, mais le prix ridicule, si c'est trop beau pour être vrai: méfiance! Et si l’on vous demande d’avancer certaines sommes par mandat-cash (comme Western Union), de payer des mois de loyer avant même d’avoir rencontré le propriétaire ou visité l’appartement, passez votre chemin!

Quelques recherches sur Google Maps permettent également de visualiser le logement et de s’assurer qu’il correspond bien à l’adresse indiquée par l’annonceur.

Adopter un mode de vie communautaire

Les loyers sont trop chers pour votre budget ou vous craignez de déprimer, claquemuré dans votre studio ? Sur Leboncoin, il est possible de trouver le colocataire idéal ! Lisez bien la description des annonces pour voir si vos modes de vie correspondent (fumeur ou non, animaux ou pas, abonnement Netflix ou non) et lancez-vous dans l’aventure !

Enfin, vous pouvez également partager votre logement avec un particulier, actif ou à la retraite. L’avantage? Vous êtes quasi assuré d’avoir un lave-vaisselle et de lui faire découvrir SnapChat.

Slate.fr

Newsletters

La Chine fait précisément ce que Trump lui a demandé de ne pas faire

La Chine fait précisément ce que Trump lui a demandé de ne pas faire

Certains experts estiment que Pékin pourrait bien laisser décroître encore plus la valeur de sa monnaie par rapport au dollar.

La Thaïlande explose le tourisme mondial (et son écosystème)

La Thaïlande explose le tourisme mondial (et son écosystème)

Le tourisme fait la fortune du pays en même temps qu'il en dévaste la faune et la flore.

Le Moyen Âge aussi avait son Jeff Bezos

Le Moyen Âge aussi avait son Jeff Bezos

Pratiques commerciales douteuses, exploitation de salariés précaires... Déjà au XIIIe siècle, les grands patrons profiteurs étaient sans scrupules.

Newsletters