Double X

Les femmes sont moins bonnes au Scrabble parce qu'elles s'en fichent

Repéré par Thomas Messias, mis à jour le 05.09.2017 à 16 h 52

Repéré sur The Guardian

Une étude américaine affirme que les hommes sont meilleurs au Scrabble que les femmes. Mais ça n'est absolument pas parce qu'ils sont plus intelligents.

Scrabble Tile | Ian Brown via Flickr CC License by

Scrabble Tile | Ian Brown via Flickr CC License by

À lire une étude réalisée par trois universitaires en Floride et publiée par Psychological Research, les hommes sont meilleurs que les femmes au Scrabble. Une conclusion qui s'appuie sur des statistiques effectuées à partir des résultats du championnat américain en 2004, au cours duquel participants et participantes ont dû répondre à un questionnaire destiné à pouvoir dégager des liens entre leurs caractéristiques et leurs performances.

Il aura donc fallu treize ans pour que ces chiffres soient enfin exploités. Sur la base de 133 réponses complètes au questionnaire (48 femmes et 85 hommes), les trois chercheurs ont orienté leur étude vers des questions de genre, observant une domination assez nette des hommes sur les femmes. S'ils se promettent d'approfondir leurs recherches afin d'étudier les éventuelles différences entre les façons qu'ont les uns et les autres de progresser au Scrabble, d'autres conclusions sont possibles.

Sur le site du Daily Mail, la journaliste Phoebe Weston évoque plusieurs raisons qui pourraient expliquer cette supériorité. La première, c'est que les hommes joueraient avant tout pour la victoire alors que les femmes considèrent davantage le Scrabble comme un loisir. La deuxième, c'est que les femmes passent moins de temps que les hommes à pratiquer des hobbies «inutiles» (même si le Scrabble est un jeu stimulant pour le cerveau). Le tout est sans doute affaire de «charge mentale»: disposer de peu de temps pour se détendre et penser à soi, c'est tenter d'optimiser ce temps afin de se faire vraiment du bien ou de pratiquer des activités ayant davantage de sens ou d'utilité.

Le Scrabble de compétition

En interrogeant les compétiteurs et compétitrices du championnat de 2004, les auteurs de l'étude ont également pu constater que les hommes avaient passé beaucoup plus de temps que les femmes à s'entraîner, c'est-à-dire à apprendre de nouveaux mots et à visionner d'anciennes parties (cela se fait pour le football ou le poker, pourquoi pas pour le Scrabble). Résultat: si les femmes sont généralement plus nombreuses à se présenter aux compétitions, les hommes continuent à occuper les premières places tant ils sont avides de victoire. Les dix derniers champions du monde de Scrabble sont effectivement des hommes, rappelle la journaliste Phoebe Weston sur le site du Guardian.

Quelque peu sceptique à la lecture des conclusions de cette étude –sa sœur gagnait toujours au Scrabble–, elle avance une autre explication: les femmes se prennent moins au sérieux. «Comme beaucoup de femmes, je consacre trop de temps à des hobbies sans intérêts. Les miens consistent à lire et à regarder des documentaires sur les tueurs en série ou les gourous (...), Il m'arrive de perdre du temps à regarder des matchs de catch chaque soir de la semaine.» La conclusion, c'est que si chacun et chacune trouve sa façon d'utiliser son temps libre, les hommes ont, au Scrabble au moins, tendance à vouloir être plus performants.

Scrabblehommefemme
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte