Tech & internet / Monde

Un YouTubeur est devenu maire d'une ville américaine (et ça a été l'enfer)

Temps de lecture : 2 min

Sa seule mesure: interdire l'accès de la petite communauté de Hell au Michigan aux hétérosexuels.

Elijah Daniel est devenu maire de Hell, dans le Michigan, le 30 août 2017 | elijahdaniel via Twitter

Il a passé deux jours à téléphoner aux municipalités de villes américaines en espérant que l'une d'elles l'accepte comme maire, raconte-t-il pour faire mousser son tour de passe-passe.

«Si Donald Trump, une star de télé-réalité, est notre président, il n'y a pas de raison pour que je ne puisse pas être politicien», a-t-il tweeté.

Alors, il a cherché «le poste politique le plus accessible». «Il», c'est Elijah Daniel, YouTubeur et co-animateur de la chaîne humoristique «Elijah & Christine, etc», qui compte plus de 500.000 abonnés.

Le comédien de 23 ans tombe alors sur Hell –«Enfer» en français– dans le Michigan. Le hasard faisant bien les choses, il se trouve que cette communauté d'environ 260 habitants est quelque peu désespérée: elle «a besoin d'un maire» et «personne d'autre ne veut le boulot», peut-on lire sur la déclaration de proclamation du nouveau maire, postée sur son compte Twitter:

«Au jour d'aujourd'hui, le 30 août 2017, je suis le maire légitime de Hell, Michigan. Pour de vrai. Je suis le maire de l'Enfer.»

Aussitôt élu, Elijah Daniel prend sa mission très au sérieux et promulgue son premier texte de loi avec un objectif en tête: dénoncer le décret anti-immigration de l'actuel président américain, aussi connu sous le nom de «Muslim ban». Et pour ce faire, quoi de mieux que d'imiter son ennemi en le prenant à son propre jeu?

«Pendant toute ma jeunesse, on m'a dit que les homosexuels iraient en Enfer. Mais les hétérosexuels essaient de nous prendre ça aussi», écrit-il ainsi dans son «Heterosexual ban» qui interdit aux hétéros d'entrer dans la ville de Hell.

«En tant que maire de Hell, Michigan, par la présente j'interdis l'entrée dans notre ville à tous les hétérosexuels.»

Mais ce texte, accompagné du slogan «Make Hell Gay Again» –qui n'est pas sans rappeler celui d'un certain candidat à la présidence des États-Unis– ne plaît pas à tout le monde. Une heure après la publication du décret sur Twitter, Elijah Daniel est destitué de ses fonctions.

«C'est drôle de se faire destituer @realDonaldTrump, vous devriez essayer.»

Mais l'humoriste ne regrette rien: «toutes les personnes qui deviennent maires ici se font destituer», raconte-t-il au HuffPost américain. Car sur cet Enfer, on ne peut règner en réalité qu'une seule journée. Ce, pour un coût d'environ 100 dollars. Mug et cornes du diable inclus.

Newsletters

Flâner sur internet au bureau peut améliorer votre productivité

Flâner sur internet au bureau peut améliorer votre productivité

Il faut parfois une mini-pause au cours de sa journée de travail pour se remettre de moments stressants.

Ce que le XXe siècle nous enseigne sur Netflix

Ce que le XXe siècle nous enseigne sur Netflix

[TRIBUNE] Que deviendra ce qu'on appelle les «films» dans un environnement où ils sont avant tout conçus pour les plateformes?

Si la NBA a réussi à percer en France, c'est grâce aux réseaux sociaux

Si la NBA a réussi à percer en France, c'est grâce aux réseaux sociaux

Ce 24 janvier, un match officiel de la NBA se joue pour la première fois sur le sol français. Les efforts des fans, qui ont su faire vivre leur passion sur internet, sont enfin récompensés.

Newsletters