Monde

«Un missile vient d’être tiré depuis la Corée du Nord»: les Japonais se sont réveillés avec une alerte effrayante

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 29.08.2017 à 11 h 17

Repéré sur Mashable, Quartz

À six heures du matin, un message du gouvernement leur demandait de se rendre dans un bâtiment solide ou dans un sous-sol.

À Tokyo, le 29 août 2017. Kazuhiro NOGI / AFP

À Tokyo, le 29 août 2017. Kazuhiro NOGI / AFP

«Un missile vient d'être tiré depuis la Corée du Nord. Veuillez vous rendre dans un bâtiment solide ou dans un sous-sol.»

L'alerte push reçue par des millions de Japonais un peu après 6 heures ce mardi matin avait de quoi effrayer. Quelques minutes plus tôt, la Corée du Nord avait tiré son premier missile au-dessus du Japon, depuis 1999. Dans la foulée, le gouvernement japonais a utilisé le système d'alerte J-Alert, censé avertir la population de diverses menaces. Cette fois-ci, explique Mashable, elle a envoyé cette information sur les smartphones de millions d'habitants au Japon.

Le missile est passé au-dessus de l'île d'Hokkaido, au nord du pays sans faire de dégâts. Un peu plus tard, une autre alerte a été envoyée par le gouvernement japonais, continue le site américain, dans lequel il est écrit qu'un «missile nord-coréen a survolé cette zone. Si vous trouvez quelque chose de suspect, n'y touchez pas».

 

 

Record d'envois

 

Comme l'explique Mashable, si lors des deux dernières décennies, il est devenu assez habituel que la Corée du Nord envoie des missiles vers la mer du Japon, sur la côte ouest du pays, «ce genre de provocations ne comprend pas le fait que des missiles passent vraiment au-dessus du pays».

En fait, rappelle Quartz, la Corée du Nord a fait passer des fusées au-dessus du Japon en 1998 et 2009, mais à l'époque, «c'était pour envoyer des satellites dans l'espace». Autant dire que pour le Premier ministre Shinzo Abe, l'envoi de ce nouveau missile au-dessus du territoire japonais, est «une menace sans précédent, et dangereuse pour toute notre nation».

Comme le souligne justement le site américain, les lancements de missiles ont été de plus en plus nombreux ces derniers mois de la part de la Corée du Nord.

«Kim Jong-un a déjà lancé plus de missiles cette année –18– que son père, Kim Jong-il dans toute sa vie: 16. (Son grand-père, Kim Il-sung en avait lancé 15.) De plus, au même moment l'année dernière, Kim Jong-un avait déjà dépassé le total maximal de son père, comme il l'avait déjà fait en 2014.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte