Monde

Une application pour aider les clandestins

Temps de lecture : 2 min

Aider les migrants à franchir la frontière mexicaine, les guider vers des routes sures, des refuges, des points de ravitaillement. Leur indiquer où sont situées les patrouilles. Et même leur permettre de lire des poèmes. Ricardo Dominguez, professeur à l'Université de Californie travaille sur une application, compatible avec un motorola première génération qui diffuserait toutes ces informations.

Le Transborder Immigrant Tool (outil transfontalier de l'immigrant) couterait moins de 30 dollars pièce. Ricardo Dominguez a jusqu'à présent collecté 15 000 dollars de fonds de soutien pour l'aider à développer son invention. Ces vingt dernières années, le chercheur s'est employé à utiliser l'électronique et Internet dans ses actions militantes : le magazine Vice qualifie ses actions de «désobéissance civile électronique». Doinguez crée dans les années 90 une organisation d'artistes-activistes, l'Electronic Disturbance Theater (théâtre des perturbations électroniques). L'outil devrait être disponible pour l'été 2010 selon son inventeur.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une : Ken Lud (Creative Commons)

[Lire l'article dans son intégralité sur Vice]

Newsletters

En Chine, un homme a dû verser 6.300 euros à son ex-femme pour les tâches domestiques effectuées

En Chine, un homme a dû verser 6.300 euros à son ex-femme pour les tâches domestiques effectuées

Depuis le 1er janvier 2021, une loi permet au conjoint qui s'occupe des tâches ménagères et des enfants de demander une compensation financière lors du divorce.

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Les bactéries ont été envoyées dans la stratosphère terrestre, dans des conditions similaires à celles de la planète rouge.

Ce que la damnatio memoriae, cancel culture de la Rome antique, nous dit sur l'après-Trump

Ce que la damnatio memoriae, cancel culture de la Rome antique, nous dit sur l'après-Trump

En souhaitant effacer de l'histoire certaines personnalités, les Romains ont fait tout le contraire. Une leçon à méditer, surtout avec des ex-dirigeants comme Trump.

Newsletters