Monde

La NRA organise un défilé de mode d'accessoires pour armes

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 29.08.2017 à 10 h 46

Repéré sur Slate.com

Lors d'une foire du lobby américain des armes, des mannequins amateurs ont défilé avec des sacs, collants et étuis permettant de dissimuler des armes à feu.

Un mannequin lors du défilé d'accessoires pour armes pendant la foire de la NRA à Milwaukee le 25 août 2017. JOSHUA LOTT/AFP

Un mannequin lors du défilé d'accessoires pour armes pendant la foire de la NRA à Milwaukee le 25 août 2017. JOSHUA LOTT/AFP

Pendant la grande foire de la NRA, le lobby américain des armes à feu, plusieurs ateliers permettent aux participants de s'éduquer sur des questions cruciales comme savoir arrêter une hémorragie, apprendre à dégainer le plus vite possible, et survivre à un cambriolage armé.

Pour la première fois le weekend du 25 août, la NRA a même organisé un défilé de mode, afin de montrer comment divers accessoires peuvent permettre de dissimuler une arme tout en conservant un look plus ou moins normal.

Une marque comme Man-Pack vend des sacs spécialement pensés pour ceux qui veulent transporter un revolver et pouvoir le sortir rapidement d'une poche cachée. Il y avait aussi de nombreux holsters et pantalons avec poches secrètes. Environ trente marques étaient représentées.

Joshua Lott/AFP

Pour le défilé, la NRA s'est efforcée de montrer des styles assez divers, du look cowboy à l'élégance urbaine, avec une grande gamme de sacs à armes pour femmes.

Joshua Lott/AFP

Il est actuellement légal de porter une arme à feu dissimilée dans douze États américains. Plusieurs entreprises proposent des produits qui aident les propriétaires d'armes à cacher leur revolver, y compris autour de leur tibia:

Joshua Lott/AFP

Le marché des accessoires pour femmes a particulièrement explosé ces dernières années. En 2016, la fondatrice d'une entreprise de ce genre d'accessoires, Marilyn Smolenski, expliquait le besoin d'une approche plus féminine:

«Je ne veux pas m'habiller en style militaire et camouflage tout le temps. J'adore les habits militaires pour le champ de tir. C'est confortable et je ne veux pas abîmer mes habits de tous les jours. Mais je ne veux pas porter ça pour aller au supermarché».

Joshua Lott/AFP

Les mannequins avaient l'air de bien s'amuser sur scène, mais certains bloggueurs ont trouvé que la sélection manquait un peu de filles sexy et de mecs musclés. Sur thetruthaboutguns.com, Robert Farago craint que ces «mannequins peu sophistiqués ne confirment les préjugés des anti-armes qui pensent que les propriétaires d'armes sont des ploucs».  

Joshua Lott/AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte