Sciences

VIDÉO. Voici le poisson vivant le plus profondément jamais aperçu

Temps de lecture : 2 min

Pour une fois, cette créature des abysses semble inoffensive.

JAMSTEC/NHK

Le mot «mignon» ne vient normalement pas à l’esprit lorsque l’on parle de créatures vivant dans des zones abyssales de l’océan (plus de 4 000 mètres de profondeur). Dents surdimensionnées, peau translucide… Les photos des fonds marins donnent généralement froid dans le dos. Sauf dans le cas de ce petit poisson qui vient de devenir la créature marine vivant le plus profondément jamais découverte.

Ce sont des chercheurs de l’Agence japonaise de recherche scientifique Mer-Terre (JAMSTEC), explique Motherboard, qui ont découvert cette créature. En mai dernier, l’équipe s’est rendue au-dessus de la fosse des Mariannes, la fosse océanique la plus profonde actuellement connue. Les scientifiques y ont fait descendre des caméras 4K et un sac de maquereaux, dans l’espoir d’attirer des créatures marines. Plusieurs Liparidae, ou poissons-limaces se sont alors rassemblés autour du sac de maquereaux.

À la surprise de l’équipe, ces poissons ont été aperçus à 8 178 mètres de profondeur, atteignant ainsi un nouveau record. Le précédent poisson vivant le plus profondément avait été vu à 8 152 mètres de profondeur. Les images, publiées par JAMSTEC, font partie d’une exposition spéciale, présentée par le Muséum d’Histoire Naturelles de Tokyo.

La plupart des scientifiques s’accordent à dire qu’aucun poisson ne pourrait survivre à plus de 8 200 mètres en dessous de la surface de l’océan. Au-delà de cette profondeur, explique Gizmodo, leurs corps ne pourraient plus produire assez d’osmolyte, une molécule qui permet aux poissons de survivre à une pression intense. Et pas la peine d'espérer observer ces Liparidae en vrai : impossible pour un humain de surivre au delà des 76 mètres de profondeur.

Slate.fr

Newsletters

Les égoïstes gagneraient moins d'argent que les personnes généreuses

Les égoïstes gagneraient moins d'argent que les personnes généreuses

Ils ont aussi moins d’enfants.

La jeunesse éternelle, obsession de l'humanité depuis le Moyen Âge

La jeunesse éternelle, obsession de l'humanité depuis le Moyen Âge

Vivre éternellement jeune? On en rêvait déjà à l'époque médiévale, tout en craignant que l'immortalité ne soit finalement une malédiction.

Les chiens de laboratoire ne seront plus euthanasiés mais adoptés

Les chiens de laboratoire ne seront plus euthanasiés mais adoptés

La U.S. Food and Drug Administration envisage de changer ses méthodes de recherche vétérinaire pour épargner les chiens de laboratoire.

Newsletters