Tech & internetCulture

Des hackers utilisent des spoilers de «Game of Thrones» pour propager un logiciel malveillant

Repéré par Fabien Jannic-Cherbonnel, mis à jour le 27.08.2017 à 12 h 33

Repéré sur Proofpoint, The Verge

Saison 7 de «Game of Thrones» / HBO

Saison 7 de «Game of Thrones» / HBO

En règle générale mieux vaut éviter les spoilers. Surtout, quand ceux-ci proviennent d’un email suspect. D’après un article Proofpoint, une entreprise américaine de cybersécurité, une «campagne d’emails ciblées» qui utilise des spoilers des prochains épisode de «Game of Thrones» comme appât est actuellement en cours. À la clef, pour les internautes malchanceux qui cliqueraient sur la pièce jointe, un logiciel malveillant.

L'entreprise de cyber-sécurité explique avoir repéré un de ces emails le 10 août dernier, à la suite du piratage de HBO par des hackers. Intitulé «Vous voulez voir «Game of Thrones» en avance ?», le courrier contient quelques détails concernant les prochains épisodes de la série ainsi qu’une pièce jointe word contenant un maliciel. Une fois téléchargé, celui-ci tente d’installer un Remote Access Trojan (cheval de Troie à distance) qui est ensuite capable d’envoyer des informations et des données à un serveur.


D’après The Verge, ce genre d’attaque a été associée par le passé avec le gouvernement chinois et il serait possible «que cette attaque provienne des mêmes acteurs». Cet email fait suite au hack  massif de HBO. La chaîne américaine, qui diffuse «Game of Thrones», s'était fait voler 1,5 To de données en juillet dernier, dont des informations sur la saison de la série. Une demande de rançon avait rapidement suivi ce hack. 

Rien ne permet d’établir de lien entre le piratage de HBO et cette campagne de fishing. Mais comme l’explique Proofpoint, la technique employée par les hackers est classique :

«L’utilisation d’un leurre «Game of Thrones» pendant la diffusion de l’avant-dernière saison de la série suit une technique courante. Celle de développer des leurres opportuns et pertinents et qui jouent avec le facteur humain - la curiosité naturelle et le désir de cliquer.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte