Économie

La tablette numérique d'Apple baptisée iSlate ?

Temps de lecture : 2 min

iSlate, le nom de la future tablette numérique d'Apple? La rumeur s'intensifie. Les férus de nouvelles technologies du blog Gizmodo expliquent qu'Apple aurait créé une société écran appelée Slate Computing qui possède la marque déposée «iSlate».

MacRumors a découvert que la créatrice de cette société n'est autre que Regina Porter, responsable des marques chez Apple. Une entité juridique domiciliée à Trinité et Tobago aurait également déposé la marque commerciale «iSlate» pour l'Union Européenne. «Trinité et Tobago a déjà été utilisée par le passé pour déposer des marques européennes y compris celles pour l'iPhone» rappelle Gizmodo. Apple aurait donc décidé de protéger le nom de sa tablette avant de le révéler au grand public. La tablette pourrait être commercialisée dès janvier selon ecranmobile.Les journalistes spécialisés high-tech croient même savoir que certains développeurs iPhone auraient été contactés pour adapter leurs applications à des écrans de plus grande taille.

A mi-chemin entre l'iPodtouch géant et le MacBook la tablette permettrait de naviguer sur le web, d'utiliser toutes les applications iPhone, d'écouter de la musique, de stocker des photos, regarder des vidéos, le tout via un écran tactile.

[
Lire les articles dans leur intégralité sur Gizmodo, MacRumors et Ecranmobile.]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une : David Gsteadman (Creative Commons)

Slate.fr

Newsletters

L'Union européenne ne doit pas céder sur le charbon

L'Union européenne ne doit pas céder sur le charbon

Très attachée au charbon pour des raisons économiques et politiques, la Pologne a utilisé son veto contre l'objectif de neutralité carbone pour 2050.

Vous voulez faire de l'argent? Protégez les femmes

Vous voulez faire de l'argent? Protégez les femmes

Les gros investisseurs commencent à se servir d'un nouveau critère pour évaluer les risques financiers: la violence sexuelle et sexiste.

Un jour ou l'autre, le monde manquera de sable

Un jour ou l'autre, le monde manquera de sable

Deuxième ressource naturelle la plus utilisée après l'eau, le sable est indispensable à notre développement. Mais aujourd'hui, le matériau s'épuise et devient un facteur de déstabilisation.

Newsletters