Santé / Monde

En cas d’explosion nucléaire, évitez l’après-shampoing

Temps de lecture : 2 min

Oubliez aussi la plupart des lotions pour le corps.

Bomb | _Gaspard_ via Flickr CC License by
Bomb | _Gaspard_ via Flickr CC License by

«T'es un survivant et t'as de l'après-shampoing?»

Si jamais Kim Jong-un venait à bombarder l'île de Guam, ou si le chef d'État d'une puissance nucléaire ou un terroriste venait à utiliser une arme nucléaire, cette question plutôt stupide pourrait bien se poser. Le Huffington Post indique que le gouvernement américain vient de publier un conseil un peu étrange, sur la page qui indique quoi faire en cas d'explosion nucléaire.

«En plus des conseils habituels, comme couvrir sa tête, ou ne pas regarder la boule de feu directement, vient une recommandation capillaire.“Lavez vos cheveux avec du savon et de l'eau. N'utilisez pas d'après-shampoing, parce que cela accrochera le matériel radioactif à vos cheveux, et empêchera de le rincer facilement.”»

Pour comprendre plus spécifiquement pourquoi, NPR s'est penché sur la question et a demandé à un expert en radiation. Selon lui, si l'on se contente du savon et du shampoing, les poussières radioactives devraient disparaître. Mais les composés présents dans les après-shampoings peuvent piéger certaines particules radioactives dans les cheveux, plutôt que de les éliminer.

«Une source de préoccupation»

Un autre pharmacien indique que puisque les après-shampoings sont censés rester sur les cheveux s'ils entrent en contact avec des matériaux radioactifs, «alors ces composés huileux et collants peuvent absorber de la poussière radioactive dans vos cheveux».

«À ce sujet, selon lui, en cas d'explosion nucléaire, vous devriez peut-être envisager de renoncer à la plupart des produits de soins personnels qui sont collants ou huileux. “Lotions pour la peau ou lotions hydratantes ou cosmétiques de couleur qui ont des huiles –celles qui vont sur votre peau et peuvent attirer de la poussière. Ce serait une source de préoccupation.»

Heureusement pour Guam (et pour le reste du monde), Donald Trump et Kim Jong-un ont décidé d'en rester là pour le moment.

Slate.fr

Newsletters

Les autorités doivent recommander l'ombrelle pour se protéger du soleil

Les autorités doivent recommander l'ombrelle pour se protéger du soleil

Foin des crèmes solaires, casquettes et autres protections limitées: pour se protéger des UV, cet objet oublié est la panacée.

Le monde n'est pas prêt à faire face à une pandémie

Le monde n'est pas prêt à faire face à une pandémie

Selon le Global Preparedness Monitoring Board, entre cinquante et quatre-vingts millions de personnes pourraient mourir en cas d'épidémie dévastatrice.

Un médicament pour décaler ses règles existe, mais pas en France

Un médicament pour décaler ses règles existe, mais pas en France

Les laboratoires pharmaceutiques estiment qu'il n'est pas assez rentable.

Newsletters