Monde

L'avocat de Trump tweete des photos de ses amis noirs pour prouver qu'il n'est pas raciste

Temps de lecture : 2 min

Un peu comme quand Trump avait posté une image de lui avec des tacos pour prouver qu'il aimait les latinos.

Des photos postées par Michael Cohen sur son compte Twitter.
Des photos postées par Michael Cohen sur son compte Twitter.

Les récents propos de Donald Trump sur les suprémacistes blancs de Charlottesville (certains étaient «des gens très bien») sont gênants pour les membres de son entourage. Doivent-ils démissionner pour se désolidariser des déclarations du président sur les néonazis? Dénoncer publiquement ses propos?

Selon les médias américains, le conseiller économique Gary Cohn et le nouveau chef de cabinet John Kelly ont été très contrariés par la réponse du président, mais sont restés silencieux.

Un autre membre de l'équipe Trump a trouvé un moyen créatif pour tenter de montrer qu'il n'était pas raciste: il a publié un montage photo de tous ses «amis» noirs. «En tant que fils d'un rescapé de la Shoah, je ne tolère pas le racisme. Ce n'est pas parce que je soutiens le président Trump que je suis raciste» a écrit Michael Cohen, qui est l'avocat personnel du président américain.

Tous les Afro-Américains avec qui Cohen pose soutiennent Trump: on y trouve, entre autres, Omarosa Manigault, ancienne star de télé-réalité qui travaille à la Maison-Blanche, Diamond and Silk, un duo de YouTubeuses pro-Trump, et le pasteur pro-Trump Darrell Scott.

Ce dernier a même certifié sur Twitter que sa relation avec Michael Cohen était bien authentique:

«Mon frère; je lui parle tous les jours depuis six ans!!! Ce n'est pas juste une séance photo... ces relations sont RÉELLES!!!»

La journaliste du New York Magazine Olivia Nuzzi a demandé à Cohen, via SMS, pourquoi il avait publié ce montage photo:

«Je connais le cœur du président Trump. C'est quelqu'un de bien et il n'y a pas une once de racisme en lui. Toute la matinée, j'ai reçu des commentaires horribles disant que je suis raciste parce que je soutiens Trump. Faux!»

Pendant sa campagne, Trump avait utilisé une stratégie similaire. Après plusieurs déclarations violemment anti-immigrés, il avait tenté de prouver son amour pour les latinos en tweetant une photo de lui en train de manger des tacos avec le message subtil: «J'aimes les Hispaniques!»

Slate.fr

Newsletters

En Catalogne, la condamnation des indépendantistes ravive la tension

En Catalogne, la condamnation des indépendantistes ravive la tension

La sentence qui est tombée sur ces personnalités à la suite de la tentative de sécession de 2017 promet d'hystériser les débats de la campagne pour les élections générales du 10 novembre.

À Londres, les mamans d'Extinction Rebellion en première ligne

À Londres, les mamans d'Extinction Rebellion en première ligne

Depuis le 7 octobre, le mouvement a lancé deux semaines de «rébellion internationale» pour pousser le gouvernement britannique à agir face à la crise écologique.

Yasuke, le mystérieux samouraï africain

Yasuke, le mystérieux samouraï africain

En 1579, des Japonais se ruent pour voir cet Africain débarquer à Kyoto. Ils n'imaginent pas qu'il deviendra le premier samouraï noir.

Newsletters