Tech & internet

Le site OKCupid a une requête: messieurs, arrêtez d'envoyer une photo de votre sexe si on vous l'a pas demandée

Temps de lecture : 2 min

Parce que, selon eux, «vous valez mieux que ça».

Shocked | Jennie Park mydisneyadventures via Flickr CC License by
Shocked | Jennie Park mydisneyadventures via Flickr CC License by

Pour les femmes, c'est devenu un des fléaux des sites de rencontre: le message explicite et offensif non sollicité. En 2016, le site américain Babe avait lancé un sondage en ligne auquel plusieurs milliers de personnes avaient répondu. Résultat, 61% des femmes sondées avaient déjà reçu une photo du sexe d'un de leurs interlocuteurs sans l'avoir demandée. Et 47% plusieurs. Des chiffres qui ont poussé le site de rencontres OKCupid à prendre le sujet très au sérieux, comme nous le confie Mashable.

Ses membres se voient donc proposer désormais un engagement inédit. Non pas par son contenu –après tout de nombreux sites ou applications comme Tinder ont déjà des clauses interdisant en principe l'envoi de contenus pornographiques ou sexuellement explicites– mais par sa mise en avant. Plutôt que quelques lignes cachées au cœur d'un long contrat écrit en petit que personne ne lit, là, le message s'affiche en gros. Il ne comprend que quelques lignes et a le mérite de la clarté.

«Avec cet engagement, nous redonnons du pouvoir à nos membres. Le message leur rappelle que ce que vous ne diriez pas ou ne feriez pas à quelqu'un dans un bar vaut aussi pour les communications en ligne», explique le PDG du site Elie Seidman dans une note de blog intitulée «Parce que vous valez mieux qu'une photo de votre sexe».

Le risque du dégoût

Pour arriver à la mise en place de cette nouvelle politique, OKCupid a notamment travaillé avec la psychologue Belisa Vranich qui s'est intéressée à ces sujets. «Ce type d'engagements fonctionne, confie-t-elle. Les études montrent que s'ils sont publics et très spécifiques, les gens y accordent plus de crédit et s'y conforment davantage.»

En mai 2016, le New York Magazine s'était intéressé à pourquoi des hommes envoient ce type de photos. Parmi les raisons invoquées, expliquions-nous alors: la beauté de leur sexe, l'excitation sexuelle, montrer leur confiance en eux à leur partenaire mais aussi parfois parce que leur partenaire le demande. Pour certains, c'était le meilleur moyen de faire basculer une discussion et de s'assurer d'avoir une relation sexuelle plus tard.

Mais comme l'expliquait alors Peggy Sastre dans un article nuancé tiré d'un petit panel qualitatif, attention aux réactions que cela peut engendrer. Si occasionnellement dans le feu d'un échange, l'envoi peut être jugé excitant ou flatteur, il risque aussi d'être accueilli avec indifférence voire dégoût. «Reste qu’en ce qui me concerne, votre sacro-sainte bite en tant que telle ne me fait guère d’effet en image ou en vidéo», avançait notamment Liza, 31 ans.

Bref, il est essentiel de s'assurer du consentement de la personne avant. Sur OKCupid, en quelques clics, il lui serait possible de dénoncer son interlocuteur afin que celui-ci soit banni. Peut-être une première étape importante pour faire des sites de rencontres un espace plus «safe» pour les femmes.

Slate.fr

Newsletters

Les faux comptes Facebook explosent après la fusillade de Santa Fe

Les faux comptes Facebook explosent après la fusillade de Santa Fe

Les premiers sont apparus à peine vingt minutes après l'annonce de l'attaque.

Aux États-Unis, Fortnite devient un vrai problème pour les joueurs de baseball

Aux États-Unis, Fortnite devient un vrai problème pour les joueurs de baseball

Les heures passées sur le jeu vidéo pourraient avoir une influence négative sur les performances des sportifs.

En 2018, on reconnaît un hit aux mèmes qu'il génère

En 2018, on reconnaît un hit aux mèmes qu'il génère

En 2018, les tubes ne se créent plus seulement avec des instruments, des lyrics et des micros. La partition la plus importante est maintenant celle qui se joue sur les réseaux sociaux.

Newsletters