Science & santé

Pourquoi les bébés sentent si bon à la naissance

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 08.08.2017 à 12 h 11

Repéré sur Science of Us

Pour le cerveau des femmes, c'est comme une friandise.

Pieds de bébé | FeeLoona via Pixabay CC License by

Pieds de bébé | FeeLoona via Pixabay CC License by

Dans une contribution au site Science of Us, Sarah Cottrell partage sa passion pour l'odeur de ses trois enfants à leur naissance. Et elle n'est pas la seule: «Des amis, des membres de la famille, ou même des inconnus m'ont demandé s'ils pouvaient renifler la tête de mes enfants.» De nombreux parents expliquent même que l'odeur des bébés est l'une des plus plaisantes qu'ils aient jamais senti. Ce n'est sûrement pas cette jeune femme qui dira le contraire: son l'enfant, à peine né, a longuement refusé de quitter son visage dans la salle d'accouchement.

Aussi étrange cela puisse paraître, il y a une explication scientifique à tout ça. Johannes Frasnelli, professeur d'anatomie à l'université de Québec, a réalisé en 2013 une étude pour mieux comprendre la réaction des jeunes mères au contact de leur enfant, et plus spécifiquement sur tout ce qui touche à l'aspect olfactif. Avec ses collègues, il a recruté trente femmes, quinze étant jeune maman et quinze n'ayant jamais eu d'enfant. On leur a demandé de sentir des enfants nés quelques jours plus tôt. Les résultats ont été les mêmes chez toutes les femmes ayant participé à l'expérience:

«Les scanners du cerveau des participantes a montré que les “odeurs corporelles des nouveaux-nés provoquent l'activation de zones cérébrales liées à la récompense chez les femmes”, ont écrit les auteurs. En fait, peu importe si les femmes avaient déjà donné naissance ou non; le cerveau des femmes de chaque catégorie a réagi à l'odeur de bébé comme s'il s'agissait d'une délicieuse friandise, ou même d'une drogue.»

Mais d'où vient cette odeur?

 

Les chercheurs pensent qu'au même titre que le toucher et la vue, l'odeur aide les jeunes mères à nouer des liens avec leur enfant dès leur naissance (y compris quand celle-ci provient des couches sales). Car chaque inhalation contient des signaux et des informations à destination de notre cerveau. Et cela marche aussi dans l'autre sens. Les bébés peuvent faire la différence entre le lait venant de leur mère et le lait provenant d'une autre femme. Ils ont même une préférence pour l'odeur des vêtements portés par leur mère.

En revanche, ils ignorent encore ce qui produit cette fameuse odeur de bébé. «Certains pensent que cela vient de leurs glandes sudoripares, ou qu'il s'agir de la senteur persistante du vernix caseosa, la substance qui recouvre les bébés quand ils naissent et qui est lavée ensuite», note Sarah Cottrell. Il reste donc encore de nombreux mystères à explorer pour comprendre l'étrange passion des adultes pour l'odeur des nouveaux-nés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte